updated 06/12/2016 17:10

Antoine Kombouaré : « Nous avons voulu tout faire pour maintenir le club »

Antoine Kombouare RC Lens 17Dans son bilan de la saison, Antoine Kombouaré met en avant l'intersaison terrible qu'a vécu le RC Lens, avec les différents recours auprès des instances pour monter en Ligue 1 mais aussi l'interdiction de recruter qui a plombé le championnat des Sang et Or. Le tournant pour le coach lensois, c'est le mercato d'hiver, où il attendait des recrues qui ne sont jamais arrivées dans l'Artois et qui l'a obligé à composer avec un effectif très réduit et très jeune mais qui s'est battu pour maintenir le club en Ligue 1.

« Nous étions inquiets dès le début : nous étions interdits de monter, nous avons combattu pour mériter notre place en Ligue 1. Et après avec l'interdiction de recruter, j'ai dit à Gervais Martel que nous allions tenir jusqu'au mercato d'hiver grâce à la dynamique de la montée, la jeunesse, l'envie, la fraîcheur, l'insouscience, l'énorme motivation et nous pouvions compenser si nous avions des blessés. Finalement au mercato, nous n'avons jamais eu les recrues, et là... Nous avons continué à bosser, nous avons voulu tout faire pour maintenir le club mais c'est dans la logique d'un club qui n'a pas bien travaillé. Quand vous avez un effectif très léger en nombre mais surtout en qualité, avec la répétition des matchs, les blessures, les suspensions, la fatigue, ça devient très compliqué. Nous n'avons pas lâché par la suite, mais les résultats ont fait que nous nous sommes retrouvés relégables. »

Source : Site officiel du RC Lens

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.