updated 04/12/2016 06:48

Gervais Martel : « Je vais amener 15 M € en compte courant bloqué »

Gervais Martel RC Lens 25Après le derby face au LOSC, Antoine Kombouaré avait indiqué que Gervais Martel communiquerait rapidement sur la situation du RC Lens. Le président lensois s'est un peu fait attendre mais il a répondu dans France Football, au travers d'une longue interview dans laquelle il affirme notamment avoir trouvé un investisseur européen pour sauver le club Sang et Or du marasme financier dans lequel il se trouve depuis bien longtemps et alors que la DNCG auditionnera le RC Lens le 26 mai prochain.

Si la nouvelle se confirme, elle ne peut qu'être bonne mais, avant de sauter de joie, il vaut mieux être prudent tant que l'identité de l'investisseur n'est pas révélée. Et rien ne dit qu'Hafiz Mammadov acceptera de voir cet investisseur entrer au sein du RC Lens.

Morceaux choisis de l'interview de Gervais Martel

On parle quand même d’un possible trou de 7 M € pour boucler votre budget au 30 juin ?

« Si c’était le cas, est-ce que les joueurs seraient payés ? Je serais déjà au feu et en train de courir. Tout l’argent jusqu’à fin juin n’est pas rentré, c’est vrai. Mais c’était prévu. J’ai encore des sous à toucher de la part de sponsors, on va aussi encaisser 2 M € pour le transfert d’Aurier et 750 000 € pour celui de Kondogbia. »

[...] Concrètement, quels sont vos besoins en trésorerie pour la saison prochaine ?

« Ils sont de 15 M€. C’est ce que je vais présenter à la DNCG. Et je vais les amener via ma holding, GIM2. C’est le monde à l’envers, mais je vais me substituer à Mammadov, qui ne peut pas faire face à ses responsabilités. »

Donc, vous allez injecter 15 M € en compte courant ?

« Oui, je vais amener 15 M € en compte courant bloqué. Cela donnera une sécurité à tout le monde. »

Et Mammadov, qui reste propriétaire du club à 99,9 %, va accepter ce montage, selon vous ?

« Soit il accepte d’être dilué par rapport à un nouvel entrant dans le capital du club, soit il accepte de céder ses parts parce qu’il ne peut pas tenir ses engagements. On en est là aujourd’hui. »

Il n’a pas l’air décidé à s’effacer ?

« Il continue à dire qu’il va pouvoir payer. Moi, je n’y crois pas. On va avancer tranquillement avec nos juristes. Je suis déjà passé à une seconde étape. Si Mammadov ne peut pas faire face à ses engagements, je dois le sortir pour faire perdurer le RC Lens. Ce qui est important, c’est que j’apporte la garantie à la DNCG que j’ai bien 15 M € bloqués sur un compte pour assurer la survie du club. Et je vais les amener ces 15 millions ! »

[...] Vous dites avoir trouvé une solution à l’étranger. N’y a-t-il pas un risque que les mêmes causes produisent les mêmes effets ?

« C’est un partenaire issu d’un pays européen beaucoup plus proche de la France. Tout ce qui est arrivé avec Mammadov est lié à la distance et aux cinq mille kilomètres qui nous séparaient. Je ne peux pas en dire plus sur cet investisseur européen. Il a pignon sur rue et les reins solides. Son nom, je l’annoncerai le moment venu. »

[...] Donc, vous êtes formel, Lens évoluera bien en Ligue 2 la saison prochaine avec un bon entraîneur et une équipe compétitive ?

« Oui. Le budget se situera entre 25 et 30 M €, il est prêt. La masse salariale sera d’un peu plus de 7 M € et supérieure à celle de cette année. L’objectif sera de remonter. Avec Kombouaré comme entraîneur ? J’en parlerai avec lui. »

Hafiz Mammadov acceptera-t-il l'arrivée d'un nouvel investisseur ?

Hafiz Mammadov RC Lens 04Gervais Martel aurait donc trouvé un investisseur qui lui permettra d'injecter 15 millions d'Euros par le biais de sa holding "GIM2" dans le capital de la holding "RCL Holding", qui possède la SASP RC Lens.Reste à voir si Hafiz Mammadov acceptera de voir cet investisseur entrer au capital du club lensois. En effet, Gervais Martel ne possède que 0,01% du capital de la holding "RCL Holding"  rien ne peut se décider si Hafiz Mammadov ne donne pas son accord.

Comme le rappelait dernièrement France 3 Nord - Pas-de-Calais, une augmentation de capital ne peut se faire que si les deux associés sont d'accord. Après avoir injecté plus de 20 millions d'Euros dans le club lensois, Hafiz Mammadov sera-t-il opposé à l'arrivée d'un nouvel investisseur qui permettrait à Gervais Martel de redevenir majoritaire dans la holding ? Aux dernières nouvelles, l'hommes d'affaires de Bakou ne semblait pas prêt à renoncer, même s'il n'avait pas pu honorer ses engagements financier cette saison.

Un nouvel effet d'annonce de Gervais Martel ?

Et, sur MadeInLens, nous émettons une autre réserve. Fortement entamée depuis de longs mois, la crédibilité de Gervais Martel reste fort basse et le passé nous montre que le président du RC Lens a déjà usé de ces effets d'annonces qui ne se sont jamais concrétisés. Rappelons-nous la saison 2011-2012 : acculé financièrement, Gervais Martel avait cédé ses parts au Crédit Agricole et devait les racheter avant la fin de la saison.

A plusieurs reprises, il avait alors annoncé l'arrivée d'investisseurs pour l'aider, pour relever le club lensois, comme - entre autres - en février 2012 (Lire l'article : Un investisseur au Racing avant fin mars), sans que cela ne se concrétise. On connaît tous la suite : Gervais Martel, n'ayant pas pu réunir les fonds ni trouvé de solutions, devra finalement céder au Crédit Agricole début juillet 2012... Et on ne reviendra que très brièvement que les nombreuses annonces d'arrivées des fonds entre août et janvier-février...

Prudence donc, et attendons de voir si tout cela se concrétise car, à force de crier "au loup", Gervais Martel a épuisé sa crédibilité. Plus que des paroles, ce sont des actes que les supporters du RC Lens attendent désormais, surtout à quelques jours du passage devant la DNCG...

Thomas

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.