updated 09/12/2016 14:36

Antoine Kombouaré : « On n’a qu’une envie : se battre jusqu’au bout »

Antoine Kombouare RC Lens 32Mal en point au classement après avoir affronté plusieurs concurrents dircets pour le maintien en Ligue 1, le RC Lens a plus que jamais besoin de points pour espérer s'en sortir. Et malgré tout, l'entraîneur des Sang et Or Antoine Kombouaré y croît encore et veut se battre pour sauver le club lensois d'une relégation annoncée en Ligue 2.

L’évolution de la saison

« La première partie de saison a permis à beaucoup de joueurs de se révéler, de prendre confiance. C’était la découverte. Les équipes ne nous connaissaient pas encore. Le danger était qu’ils pensent que du coup la seconde partie soit plus facile. Je m’attendais à ce que ce soit très compliqué et ça l’est. Mais la situation n’est pas désespérée ! On va affronter des équipes bien plus fortes que nous et j’espère que l’on sera capable de répondre présent et d’élever notre niveau de jeu. On doit faire plus dans la concentration et l’agressivité offensive et défensive. Les joueurs font beaucoup d’efforts mais ce ne sont pas de grands communicants. »

Le pari du maintien

« On le connaît depuis le début de la saison. Aujourd’hui on est dans le dur ce qui est logique vu les difficultés que l’on rencontre depuis le début de la saison. Ce qui est sûr, c’est que l’on ne va pas lâcher ! On va travailler pour essayer de rectifier le tir et gagner. On n’a qu’une envie : se battre jusqu’au bout ! On veut sortir la tête de l’eau ! »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.