updated 10/12/2016 12:26

Prise en charge des salaires du FC Bakou par la Fédération Azerbaïdjanaise de Football

Hafiz Mammadov RC Lens 05Les problèmes financiers du businessman azéri Hafiz Mammadov sont en train de plomber un autre club que le Racing Club de Lens : c'est le FC Bakou.

Plusieurs médias azéris, relayés ce matin par le site internet de France 3, ont en effet annoncé que six joueurs du club de Bakou avaient claqué la porte lors du dernier mercato hivernal, alors que leurs salaires n'étaient plus versés depuis six mois faute de moyens. Ils ont été remplacé par des jeunes du centre de formation et les joueurs restants avaient menacé de faire grève lors de leur match de championnat face à Qarabag le week end dernier.

Pour sauver ce club, mais également pour préserver une bonne image du championnat de football azéri, déja limité à neuf clubs après l'exclusion d'un club pris dans une affaire de trucage de matchs, le président de la Fédération Azerbaïdjanaise de Football, Rovnag Abdullayev, est parvenu à un accord avec Hafiz Mammadov pour que la fédération prenne en charge les salaires des joueurs et du staff du FC Bakou jusqu'à la fin de la saison, moyennant le remboursement de la somme totale par l'homme d'affaires. En quelque sorte, le club est mis sous tutelle tant qu'Hafiz Mammadov n'a pas retrouvé les liquidités nécessaires pour reprendre le contrôle de son club.

Malheureusement, aucune nouvelle pour le RC Lens qui va devoir continuer à vivre avec peu de moyens, mais toujours avec un grand coeur sur le terrain, en espérant des jours meilleurs très rapidement.

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.