updated 10/12/2016 12:26

Gervais Martel : « Dix jours pour trouver les 14 millions d'euros »

Gervais Martel RC Lens 03Le président du Racing Club de Lens Gervais Martel était l'invité de Sang et Or le Mag, diffusée sur Weo. Il est revenu sur les problèmes financiers du club artésien et a encore une fois tenu à mettre les choses au clair.

« On finira la saison en Ligue 1. Nous n'avons rien en retard aujourd'hui, pas de découvert bancaire, nous n'avons pas demandé à avancer les droits TV, nous n'avons pas de retard de charges. On a besoin de moins que 14 millions pour aller jusqu'à la fin de la saison, ces 14 millions sont demandés par la DNCG. »

Lors de son intervention, le président du RC Lens se permet un petit tacle sur l'ancien président Luc Dayan, qui avait pris la succession de Martel à la demande du Crédit Agricole.

« Quand je donne une masse salariale de 12 millions d'euros, c'est mon objectif, que je n'ai pas inventé. J'ai vu que Luc Dayan avait des remarques intéressantes, mais il ne connait pas le sujet. Il dit : "Gervais aurait dû donner un budget moins fort". Mais le budget, je l'ai fait avec Hafiz Mammadov pour être aux alentours de la dixième place. Aujourd'hui on a 6,5 millions de masse salariale. Les gens qui calculent se disent : "Tiens, il a dépensé 6,5 millions, ça fait 5,5 millions d'écart", auxquels il faut rajouter les charges sociales, et les transferts que nous n'avons pas fait. On n'a évidemment pas besoin des 14 millions. »

Gervais Martel termine son intervention en parlant une nouvelle fois de ces fameux 14 millions et donne à nouveau une date pour les trouver sous peine de voir le mercato se terminer sans renforts côté Sang et Or.

« Ces 14 millions d'euros sont demandés par la DNCG, pour trouver recruter au 31 janvier. On est le 21, il me reste dix jours pour les trouver. Si je trouvais les 14 millions, non seulement on finira avec plus d'argent à la fin de l'année, mais on pourra recruter et se renforcer si Antoine (Kombouaré) le souhaite et si on trouve les bons joueurs, parce qu'il ne s'agit pas de se renforcer pour faire les malins et avec des mecs qui n'apportent rien. Si je trouve les 14 millions tout va bien ; si je ne les trouve pas, il y a toutes les solutions financières. On finira avec notre équipe, nos valeurs, notre dynamisme, notre ambition, notre jeunesse. »

Source : Weo

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.