updated 05/12/2016 05:34

Jérôme Le Moigne : « On ne veut pas prendre de déculottée »

Jerome-Le-Moigne-RC-Lens-06Après sa suspension face à Rennes, le capitaine du RC Lens retrouevra le groupe lensois pour la réception du PSG ce vendredi au stade de France. Et si Jérôme Le Moigne espère livrer un bon match et prendre quelque chose face aux Parisiens, le milieu de terrain espère surtout ne pas subir une lourde déconvenue, qui causerait beaucoup de tort à l'effectif et au groupe lensois.

« On a préparé ce match de façon correcte. On a fait un bon début de semaine. On sait que l’on se déplace au Stade de France, une première pour nous ! On ne devra pas trop se mettre de pression. Le PSG a l’habitude de jouer dans de grands stades comme celui-ci, contrairement à nous qui avons un manque d’expérience à ce niveau. Mais on sait que nos supporters seront là ! C’est une bonne nouvelle ! Il y aura de l’ambiance et de l’enjeu. On devra se concentrer sur le contenu du match et jouer notre jeu comme on le fait depuis le début de la saison. Etre solide dans un premier temps puis faire preuve d’efficacité.

On sait que dans ce genre de match face à un tel adversaire, il faudra être bien organisé et ne pas prendre de but trop tôt. Encore plus que d’habitude, il faudra faire les efforts surtout au niveau défensif. On pèche un peu au niveau de l’efficacité en ce moment et pendant ce genre de match, on n’a pas des multitudes d’occasions. Il faudra essayer de la mettre au fond dès que l’on en aura l’opportunité. Faire don de soi et se surpasser, c’est la moindre des choses lors d’une telle affiche !

Jouer face à ce genre d’équipe et de joueurs, dans une carrière, c’est énorme ! Mais il ne faut pas oublier qu’il y a trois points en jeu. On fera preuve d’humilité, mais après il faudra se montrer aussi ambitieux. Aborder ce match comme un match de coupe et pourquoi ne pas embêter les Parisiens. 

On ne veut pas prendre de déculottée car ça nous ferait mal pour la suite du championnat. Mais on remarque que les équipes qui ont joué un gros coup contre le Paris SG, notamment celles qui jouent le maintien, n’ont ensuite pas réussi à faire grand-chose pendant 4-5 matchs. Ça demande beaucoup d’influx nerveux et de dépense physique. »

Source : RCLens.fr

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.