updated 05/12/2016 14:28

Antoine Kombouaré : « Aujourd'hui, c'est des actes forts qu'il faut ! »

Antoine-Kombouare-RC-Lens-13Alors qu'il s'était tu jusqu'alors, l'actuel entraineur du RC Lens, Antoine Kombouaré s'est exprimé sur l'antenne de RTL sur la situation compliquée du club artésien.

Selon l'entraîneur lensois, la DNCG n'est pas le principal responsable : « Malheureusement en France, il y a des règles. On ne peut que respecter la décision de la DNCG. Il faut maintenant que nous, les dirigeants et l'actionnaire, nous fassions le boulot. Si aujourd'hui on ne monte pas en Ligue 1, c'est qu'on ne fait pas ce qu'il faut pour présenter un budget correct et surtout mettre l'argent qu'il faut sur le compte. »

À propos du fait qu'il ne se soit pas présenté depuis la reprise de l'entrainement du groupe professionel le 30 juin dernier : « C'est un message fort que j'envoie à mes dirigeants. Aujourd'hui, je ne suis pas content. Je tape du poing sur la table pour dire : "Monsieur l'actionnaire, Monsieur Martel, faites ce qu'il faut pour que le travail que l'on a fait soit respecté". »

Antoine Kombouaré ne partage pas la manière de communiquer de ses dirigeants, et souhaite désormais voir des actes : « Parler ne sert à rien. Aujourd'hui, c'est des actes forts qu'il faut. Moi, je dis que je ne viens pas à l'entraînement tant que le club est en Ligue 2. Mais demain, dès que le club sera en Ligue 1, je serai présent. Aujourd'hui, la façon d'agir de Gervais Martel et des dirigeants n'est pas importante. Ce qui compte, c'est qu'ils mettent les sous sur la table. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.