updated 09/12/2016 14:36

Gervais Martel : « Ce n'est qu'un contretemps » (MaJ)

Gervais-Martel-RC-Lens-4Ce mardi soir, alors que le RC Lens vient de voir sa montée en Ligue 1 une nouvelle fois refusée par la DNCG, Gervais Martel a donné une conférence de presse pour s'expliquer sur les raisons de ce nouveau "contretemps" et essayer de rassurer les supporters lensois.

Dans un premier temps, le président Sang et Or se veut rassurant, indiquant que ce n'est qu'un « contretemps » et que le RC Lens fera appel dès demain auprès du CNOSF, espérant une audition rapide, soit ce vendredi ou lundi prochain. Et s'il ne peut présenter un budget de 48 millions d'Euros, il présentera un budget "B" de 38 millions. À noter aussi que Gervais Martel refuse - pour le moment - d'aller au-delà (Conseil d'Etat...) en cas de nouvelle décision défavorable.

Le président précise également que « l'ordre de virement a été effectué ce vendredi mais que l'argent n'est toujours pas arrivé ce mardi », regrettant que cela n'ait pas été suffisant devant la DNCG et soulignant que, « si Gervais Martel était actionnaire majoritaire, ce serait passé comme une lettre à la Poste. Mais si Mammadov n'était pas venu, on ne serait même pas là. Il a mis 19 millions d'euros, ce n'est pas rien. »

Le président lensois confie également qu'il sera présent à Vittel dès demain, pour rencontrer les joueurs et leur expliquer la situation, et qu'il a contacté Antoine Kombouaré qui attendra encore la décision du CNOSF pour se décider.

Enfin, Gervais Martel réaffirme sa confiance en Hafiz Mammadov et dans les chances de voir le RC Lens évoluer en Ligue 1 la saison prochaine.

Mais il faut bien reconnaître que, sur ses paroles de ces derniers jours (virement effectué puis non effectué, erreur d'IBAN ...), la crédibilité de Gervais Martel en a tout de même pris un sacré coup...

Thomas

Source des propos de Gervais Martel : La Voix du Nord

 

Mise à jour (21h46) : l'interview de Gervais Martel (source : RCLens.fr)

« Nous nous sommes présentés à la DNCG, ce matin, avec un certain nombre de conseils et d'amis dirigeants. Nous avons donc confirmé le budget que nous avions présenté, et pour lequel nous disposions de dix-huit millions de garantie bancaire de la part de la Banque d'Azerbaïdjan. Cela n'a malheureusement pas suffi puisque la DNCG a confirmé la décision de première instance, en exigeant l'apport, de suite, de dix millions d'euros de la part d'Hafiz Mammadov.

Pourquoi a t-on présenté ce budget ce matin ? Vous vous doutez bien que nous ne sommes pas arrivés les mains vides. On a bien eu un ordre de virement qui est parti de Bakou dans la nuit de vendredi à samedi, mais qui n'est pas arrivé au moment où je vous parle... Il n'y avait donc pas de raison de changer de budget. Cette décision est tombée, sans que ne soit tenu compte de la garantie de la Banque d'Azerbaïdjan.

La DNCG maintient donc le RC Lens en Ligue 2, pour l'instant. Je dis bien « pour l'instant » car, demain matin, nous allons saisir le CNOSF afin d'obtenir le plus rapidement possible un rendez-vous. J'espère que ce sera vendredi ou, au plus tard, lundi prochain car les jours passent et il faudrait régler cette affaire au plus vite. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.