updated 11/12/2016 17:00

David Faupala réintègre finalement La Gaillette

David-Faupala-RC-LensAlors que David Faupala avait engagé un bras de fer avec le club lensois pour s'en aller jouer en Angleterre et qu'on s'orientait vers une nouvelle "affaire Gaël Kakuta", le dénouement a lieu aujourd'hui. Le site officiel du RC Lens indique en effet que le jeune attaquant a décidé de faire machine arrière et qu'il réintègre le centre de formation de la Gaillette. Le joueur, le père et Jocelyn Blanchard s'en expliquent.

David, quand et comment t'es venue l’idée de quitter le RC Lens ?

C’était en fin d’année dernière, cela faisait quelques semaines que j’étais mal dans ma tête, et j’ai reçu une proposition de mon agent, Jennifer Mendelewitch. Elle me proposait de rejoindre l’Angleterre et d’y gagner de l’argent. J’ai voulu tenter le pari. C’était une période où j’étais influençable. Mon agent m’appelait régulièrement et me disait que si d’autres avaient échoué, moi je pouvais réussir.

Reconnais-tu que l’image du Racing a été écornée dans cette affaire ?

Je me sens très mal par rapport à ça car en plus j’ai perdu deux mois et demi de travail au centre de formation. Il est évident que je me suis laissé influencer.

As-tu souffert pendant cette période ?

Evidemment, j’ai énormément souffert car je ne voyais plus mes potes et surtout je ne jouais plus au foot. Mon quotidien se résumait à tourner en rond dans la maison familiale. Je savais que je perdais mon temps. Cet épisode de ma vie me servira pour l’avenir car désormais je vais me remettre au travail et tenter de franchir tous les échelons.

Comment as-tu renoué le contact avec les dirigeants du Racing Club de Lens ?

C’est grâce à mon père, il a pris le taureau par les cornes et a entamé un rapprochement avec Jocelyn Blanchard, le directeur sportif, et Didier Roudet, le directeur général adjoint du club. Nous avions peur d’être mal accueilli, car nous avions commis beaucoup d’erreurs mais au final ils nous ont tendu la main et nous ont rassurés. Nous avons même rencontré le président Gervais Martel qui a su nous mettre en confiance. Nous avons eu raison de faire le premier pas.

 

Mr Faupala, le rôle de père a été important…

Il a été primordial, car j’avais perdu trop de temps. J’avais peur de la réaction des dirigeants, mais ils ont été très compréhensifs. J’ai réagi en tant que père car il y a le football mais aussi la scolarité. Toute la famille se devait d’être exemplaire. Je suis satisfait d’avoir réagi car le rôle de père doit être plus important que celui d’agent, surtout pour un adolescent.

 

Jocelyn, quel est ton sentiment sur ce faux départ de David ?

David a eu une démarche un peu présomptueuse pilotée par des éléments extérieurs car, à 17 ans, on n’a pas forcément conscience de toutes les valeurs. Son agent aurait dû jouer un tout autre rôle car on se serait volontiers passé de cet épisode. Les dirigeants, les éducateurs ont tous été dénigrés, pourtant notre centre de formation est reconnu de tous. Nous avons été choqués et blessés mais nous étions prêts à lui tendre la main. La démarche du papa de David a été capitale et déterminante, il a pris son rôle de père à bras le corps et a bien fait de faire le premier pas. Nous serons là pour aider David et je profite de l’occasion pour adresser un message à tous les jeunes : « Vous avez une chance formidable d’être au Racing club de Lens, ne gâchez pas cette chance avec des éléments extérieurs qui vous promettent le miroir aux alouettes, nous sommes là pour vous aider à construire votre carrière ! »

Source : rclens.fr.

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.