updated 10/12/2016 12:26

Gervais Martel : « Nos supporters, c'est notre adrénaline ! »

Gervais-Martel-RC-Lens-4Après la décision de la préfecture de Moselle de réduire à 400 le nombre de places du parcage des fans lensois, après avoir interdit le déplacement des supporters sans billet, les sections de supporters Sang et Or ont appelé à boycotter le déplacement et Gervais Martel les soutient fermement. Pour le site officiel du RC Lens, le président lensois ne cache pas sa déception, son incompréhension et son exaspération face à ces décisions aussi uniques que révoltantes de la part des autorités mosellanes.

Gervais, vous approuvez donc la décision des supporters d'annuler purement et simplement leur déplacement ?

« Bien sûr. Je suis solidaire de cette décision. Je la comprends : on les montre du doigt, on les stigmatise. On n'a jamais été à cent pour cent « blanc-blanc » mais c'est normal puisque nous avons sûrement les supporters en France qui se déplacent en plus grand nombre. En plus, c'est un match entre le premier et le deuxième ex-æquo au classement... On jouera donc sans supporter. C'est peut-être bien pour les dirigeants de Metz... Mais il ne faut pas vous inquiéter : on va jouer le match !... Mais c'est quand même une certaine idée du Football que je ne me mets pas dans la tête. Encore une fois, ce sport appartient aussi aux supporters, aux gens qui créent cette ambiance, qui font vivre le foot, qui sont derrière leur équipe. A Lens, nous savons que nos supporters, c'est notre adrénaline ! Je peux parfois être en colère envers eux quand il y a des exagérations mais c'est rare, surtout quand on met cela en rapport avec leur nombre impressionnant, que ce soit à domicile ou en déplacement. »

Les billets étaient déjà achetés par les supporters ?

« Les billets étaient commandés. Tout était prêt. Les supporters ont dû annuler les autocaristes... Et puis – comme je l'ai demandé aux autorités – qu'en est-il des gens de Metz qui seraient supporters de Lens ? Ils n'ont pas le droit d'aller au match ? C'est un truc de fou. »

Au-delà de cette décision, est-ce pour vous une atteinte à la liberté de circulation ?

« Aujourd'hui, il y a quand même des moyens modernes, tel Internet, pour acheter des places. Et on va interdire à une personne qui a acheté sa place sur Internet d'entrer au stade ? Je ne comprends pas... On montre Lens et ses supporters du doigt sous prétexte de problèmes qui existent autre part ou qui ont existé à un moment donné, entre Metz et Nancy par exemple. Si je ne m'abuse, les supporters de Metz se sont déplacés, la semaine dernière... On prend acte mais, en tant que président du RC Lens, je ne suis pas très fier de ces décisions. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.