updated 11/12/2016 17:00

Alaeddine Yahia : « Renouer avec la victoire à domicile »

Alaeddine-Yahia-RC-Lens-5Lors de la conférence de presse de ce matin, le défenseur lensois a insisté sur l'importance du match contre Laval. Malgré les nombreuses absences, Alaeddine Yahia veut confirmer demain le bon résultat obtenu à Auxerre. Et ainsi creuser l'écart sur les concurrents du RC Lens. 

Le classement:

« Depuis le mois de décembre, on a du mal à gagner à domicile mais on prend les trois points à l’extérieur. La tendance s’est inversée. J’aimerais bien que l’on renoue avec la victoire à Bollaert-Delelis demain ! Je ne dis pas que ce sera un tournant mais ce sera un match capital. Pa rapport aux résultats de ce soir, on peut creuser un petit écart même de quatre points, chose que je prendrai volontiers à la 38e journée. Mais maintenant on doit creuser l’écart et arrêter de regarder à chaque fois dans le rétroviseur. Ce qui me satisfait c’est notre bon état d’esprit. On ne lâche pas ! On aurait pu se contenter d’un match nul à Auxerre alors qu’il était invaincu depuis le début de l’année 2014 mais on est allé chercher la victoire et ça fait plaisir ! Maintenant il faut continuer dans cette voie et confirmer dès demain. »

Les absents:

« Il manquera des joueurs pour ce match contre Laval. Mais Ahmed Kantari peut être remplacé dans l’axe par Loïck Landre qui fait de bons matchs. Jérôme Le Moigne ne sera pas là mais les petits jeunes ont montré contre Bastia qu’ils pouvaient être présents. Alharbi El Jadeyaoui et Marcel Tisserand viennent d’arriver. On a un groupe de qualité avec des jeunes qui poussent et qui ont une chance à saisir. Contre Caen, Yoann Touzghar et Danijel Ljuobja manquaient à l’appel et on a quand même fait un très bon match. A chaque rencontre, il peut manquer des joueurs à cause de blessures, de suspensions,… Ça fait partie du football. Mais j’ai, nous avons entièrement confiance en tout le groupe ! »

Les recrues: 

« Même dans les moments difficiles, on a toujours une bonne ambiance dans le vestiaire. On rigole bien et on sait accueillir les nouveaux. On n’est pas des gens du Nord mais on a le cœur des gens du Nord ! [Ndlr, sourires] Marcel Tisserand et Alharbi El Jadeyaoui s’intègrent vite ! On a essayé de les mettre à l’aise dès le début. Ici il n’y a pas de jeunes ou de vieux. C’est une équipe, c’est un groupe, c’est un club, c’est Lens ! » 

Les jeunes:

« On a un groupe de qualité avec de bons jeunes ! Face à Bastia, une Ligue 1, ils ont bien joué au football et se sont défoncés. Ça fait plaisir et ça donne envie d’en faire encore plus. On a envie de les guider vers le chemin de la victoire. »

Jouer à Bollaert-Delelis:

« Jouer devant 25-30.000 spectateurs, ça peut galvaniser un joueur ! Ça donne envie de faire un bon match. On doit faire face à cette envie des adversaires de nous taper absolument. Mais c’est normal car on est un club prestigieux. En plus on joue le haut du classement donc c’est encore plus valorisant pour eux de nous battre. On doit leur montrer que l’on est chez nous et que l’on va leur imposer un rythme d’enfer. Quand nos adversaires viennent jouer à Bollaert-Delelis, j’ai l’impression que ce ne sont pas les mêmes que je vois à la vidéo quand je les analyse ! Avant le match, les supporters lancent « le clapping », et ça, les adversaires ne l’entendent jamais, nulle part ailleurs. Ça doit sûrement les stimuler. Même nous qui sommes habitués, ça nous donne encore la chair de poule. »

Source: rclens.fr

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.