updated 09/12/2016 05:38

RC Lens - Dijon : une bonne occasion manquée

20-RC-Lens-Dijon-FCOCe samedi après-midi, le RC Lens recevait Dijon avec l’objectif de prendre trois points, de confirmer la victoire de lundi à Brest et de creuser l’écart sur un concurrent direct pour la montée en Ligue 2. De plus, les résultats de Nancy et Tours laissaient l’opportunité au RC Lens de réaliser un coup double en cas de victoire mais le scénario s’est finalement révélé très différent.

En effet, c’est Dijon qui démarre la rencontre en fanfare. En moins de dix minutes, les Sang et Or se retrouvent menés sur le score de 0-2. Dès la troisième minute, Alphonse Aréola encaisse un but sublime de la part de Johan Gastien. Des 20 mètres, le Dijonnais reprend de volée et de l’extérieur du pied une balle remise en retrait. La frappe du Bourguignon frappe la barre et s’en va mourir dans la lucarne du gardien lensois. (0-1, 3e)).

Cueillis à froid, les Sang et Or le sont de nouveau deux minutes plus tard. Sur la gauche, Bérenguer s’échappe et centre pour la tête de Julio Tavares, seul dans les six mètres et qui trompe Alphonse Aréola (0-2, 5e)

KO debout, le RC Lens tarde à entrer dans la rencontre et met un bon quart d’heure pour se créer sa première occasion, tant les Dijonnais sont bien en place. Il faut attendre la 25e minute pour voir le RC Lens réduire la marque. Ludovic Baal, sur le flanc gauche, adresse un superbe centre pour Pablo Chavarria, qui décroise sa tête  et trompe Lecomte. (1-2, 25e).

La suite de la première mi-temps est tout aussi pénible pour les Sang et Or, qui éprouvent de grosses difficultés à se montrer dangereux et à se créer des occasions durant la suite de la mi-temps.

La mi-temps arrive finalement et l’impression laissée par les Sang et Or est franchement décevante. Peinant à s’approcher des buts dijonnais et à créer du danger, les Lensois devront montrer autre chose pendant la seconde mi-temps.

Et c’est de nouveau Dijon qui démarre le mieux, se créant quelques occasions sans grand danger toutefois. De plus, les Bourguignons restent bien en place défensivement, même si la charnière centrale n’est pas celle qui évolue habituellement.

En effet, le bloc défensif bourguignon a jusqu’ici laissé peu d’espaces aux Sang et Or et se montre très solidaire, pressent haut, empêchant ainsi les tentatives lensoises, qui manquent de rythme et d’inspiration.

Le stade Bollaert-Delelis va toutefois se réveiller à l’heure de jeu. Servi depuis la gauche, Danijel Ljuboja contrôle avec difficulté dans la surface mais parvient à frapper, entraînant un bel arrêt de Lecomte, qui dévie en corner (61e).

A la 62e minute, Zakaria Diallo commet l’irréparable en retenant Danijel Ljuboja, qui l’avait effacé au milieu de terrain et s’ouvrait le chemin du but. M. Rouinsart n’a aucune hésitation et expulse le défenseur de Dijon, qui joue à 10 la fin de rencontre. A noter toute l’expérience et la roublardise de l’attaquant serbe venu « provoquer » la faute du défenseur dijonnais, déjà averti en première période.

La 68e minute voit Pablo Chavarria décocher une bonne frappe dans la surface, mais ça passe au-dessus. Alaeddine Yahia et Jean-Philippe Gbamin cèdent alors leur place à Patrick Fradj et Benjamin Bourigeaud.

Malgré la supériorité numérique des Sang et Or et les encouragements du public de Bollaert, rares sont les centres et situations intéressantes pour les Sang et Or, qui peinent à passer les rideaux défensifs bourguignons.

Il faut attendre la 77e pour voir Danijel Ljuboja servir Lalaïna Nomenjahanary par-dessus la défense. Malheureusement, un défenseur dijonnais parvient à dégager le ballon mais l’occasion était belle. Pour son dernier ballon, le Serbe aurait pu adresser une merveille de passe décisive. Adamo Coulibaly le remplace alors pour donner du poids à l’attaque lensoise.

C’est finalement Yoann Touzghar qui apporte l’égalisation pour le RC Lens. Lalaina, sur le flanc droit, sert Le Moigne dans la surface qui parvient à centrer fort devant le but. Yoann Touzghar surgit et égalise de la tête (2-2, 83e).

Et le public de Bollaert, qui n’avait pas lâché ses joueurs, pousse alors de plus belle et encourage ses joueurs pour marquer ce troisième but et la victoire. Mais les Dijonnais, qui agissent en contres, parviennent à rester dangereux. A la 86e, Pablo Chavarria rate de peu le doublé. Face au but, sur la gauche, l’Argentin parvient à éliminer deux Dijonnais et frappe mais le ballon part à côté.

Au terme des trois minutes de temps additionnel, M. Rouinsart siffle la fin du match sur ce match nul qui n’arrange pas les Sang et Or. L’occasion de reprendre des points sur Metz et de profiter des résultats favorables de ce vendredi s’envole, empêchant également de faire fructifier la victoire remportée à Brest lundi dernier. Face à des Dijonnais très volontaires, solidaires et qui ont su gêner les offensives lensoises, le point du match nul constitue finalement un résultat correct, surtout vu la physionomie de la rencontre.

Thomas

Retrouvez les commentaires du live de MadeInLens

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.