updated 05/12/2016 14:28

US Avranches MSM - RC Lens : On ne retiendra que la qualification

US-Avranches-RC-Lens-32e-de-finale-Coupe-de-FranceCe samedi à midi, le RC Lens affrontait l’US Avranches, club de CFA, dans le cadre des 32ème de finale de la Coupe de France. Le match avait lieu au stade René Fenouillère devant quelques 5 000 spectateurs, dont de nombreux supporters Sang et Or qui avaient fait le déplacement. Avant ce match, l’US Avranches restait sur trois matchs sans défaite alors que le RC Lens s’était incliné à domicile face à Istres lors du dernier match de championnat avant la trêve hivernale. A noter du côté lensois, les absences de Ludovic Baal, Yoann Touzghar et Danijel Ljuboja, remplacés respectivement par Benjamin Boulenger, Adamo Coulibaly et Edgar Salli. Rudy Riou prenait quant à lui place dans les buts lensois à la place d’Alphonse Aréola. 

Première période :

A la surprise générale, les premières minutes du match sont à l’avantage des joueurs de l’US Avranches. La première occasion est même à mettre à l’actif des joueurs de Richard Déziré avec une frappe non cadrée de Theault. Dans les minutes qui suivent, les lensois tentent de mettre le pied sur le ballon pour s’installer dans le camp adverse. Mais au bout de dix minutes de jeu, on doit constater que ce sont les joueurs de l’US avranches qui sont les mieux rentrés dans ce match. Du côté lensois, le trop grand nombre de ballons perdus ne permet pas aux attaquants de se créer des occasions.

Dans les minutes suivantes, le RC Lens tient un peu plus le ballon et obtient plusieurs corners. L’amélioration dans le jeu est symbolisée par la première occasion lensoise de la partie. A la 15ème minute de jeu, la frappe flottante de Gbamin sur coup franc est renvoyée difficilement par Lugier. Mais malgré cette occasion, le début de match des hommes d’Antoine Kombouaré est plutôt moyen. Le RC Lens est loin de dominer les débats, Adamo Coulibaly est très peu servi et les joueurs d’Avranches se montrent très solides en défense et très vifs devant. Clairement, on ne voit pas la différence de niveau entre les deux équipes.

Le bon début de match de l’US Avranches est récompensé à la 25ème minute de jeu avec cette belle occasion et cette frappe puissante à ras de terre signée Boateng. Heureusement pour les Lensois, Rudy Riou se montre vigilant et capte le ballon. Les joueurs de Richard Déziré sont davantage en mouvement et gênent énormément les Lensois. Cependant, les deux dernières occasions du premier acte sont à mettre à l’actif des Sang et Or. A la 33ème minute de jeu, Nomenjanahary voit sa frappe contrée in extremis dans la surface alors qu’à la 41ème minute de jeu, Landre récupère le ballon au deuxième poteau après un corner et tente une frappe, bien captée par le gardien de l’US Avranches.

La première mi-temps s’achève donc sur un score nul et vierge. 

Deuxième période : 

Au retour des vestiaires, Antoine Kombouaré, au micro d’Eurosport, fustige l’attentisme et le manque d’engagement de ses joueurs. Et ce n’est pas le début de la seconde période qui va rassurer l’entraîneur lensois. Malgré une belle ouverture en profondeur qui aurait pu profiter à Salli, ce sont les amateurs d’Avranches qui vont ouvrir le score. A la 52ème minute de jeu, après une première parade exceptionnelle de Rudy Riou devant Boateng, le ballon revient sur Créhin qui élimine Le Moigne et trompe le portier lensois d’une frappe puissante.

Après ce but, au micro d’Eurosport, Richard Déziré affirme « que le plus dur commence et que son équipe doit rester bien organisée. » Dans les minutes qui suivent, malgré une frappe de Salli au dessus, les Lensois sont toujours aussi fébriles et impuissants. A l’inverse, l’US Avranches continue de régner au milieu de terrain et de jouer les coups à fond, de quoi satisfaire leur entraineur. Afin de renverser la tendance, Antoine Kombouaré apporte du sang neuf en faisant rentrer Patrick Fradj et Benjamin Bourigeaud à la place d'Alassane Touré et Jérôme Le Moigne (63’).

Jusqu’au dernier quart d’heure de jeu, l’US Avranches gère bien son avantage et reste très solide défensivement. Du côté lensois, outre des tentatives non-cadrées de Salli et Coulibaly, rien ne laisse présager que le score va évoluer. Et c’est là que tout va changer. Dans le dernier quart d’heure, les Lensois accélèrent et se créent plusieurs occasions. A la 76ème minute, le coup franc de Bourigeaud trouve la tête de Coulibaly, bien captée par Lugier. Une minute plus tard, le même Coulibaly est trouvé dans la surface mais tarde à frapper et se fait contrer par les défenseurs adverses. Après l’entrée de N’Diaye à la place de Gbamin, Salli et Bourigeaud voient leurs tirs contrés par la défense. Mais à force d’insister, les Lensois trouvent la faille. Sur le corner qui suit tiré par Bourigeaud, Chavarria trouve la barre mais Coulibaly a bien suivi et égalise (1-1 à la 80ème min). Quatre minutes plus tard, le Racing prend l’avantage grâce à N’Diaye qui reprend une remise de la tête de Coulibaly. Et à la 89ème minute, les lensois accentuent leur avance. Sur une belle ouverture de Coulibaly, Salli voit son centre contré dans son propre but par Cabon. Dans les arrêts de jeu, malgré plusieurs corners pour l’US Avranches, le RC Lens gère son avantage et finit par se qualifier, face à une très belle équipe d’Avranches.

Ce fut très laborieux, mais le RC Lens sera au rendez-vous des 16ème de finale de la Coupe de France. Par contre, il faudra montrer un autre visage à Brest puis lors des prochains matchs de Ligue 2 si les Lensois veulent atteindre le principal objectif du club cette année, à savoir la montée en Ligue 1. 

Iban Duhour

Retrouvez le commentaire en live de la rencontre US Avranches - RC Lens

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.