updated 11/12/2016 17:00

Alaeddine Yahia : « Je rêve de faire remonter le club »

Alaeddine-Yahia-RC-Lens-2Dans La Voix du Nord, le défenseur central du RC Lens Alaeddine Yahia se livre longuement au sujet de la saison en cours, mais aussi de son ancienneté sous les couleurs Sang et Or qu'il affectionne tout particulièrement et pour lesquelles il n'espère qu'une chose :  voir le club lensois remonter dès cette saison en Ligue 1.

- Alaeddine, qu'est-ce que ça fait d'être le plus ancien de l'équipe?
« J'ai attaqué ma sixième saison au Racing, ça fait beaucoup, surtout pour un joueur comme moi qui, précédemment, n'avait pas l'habitude de rester plus de deux saisons dans un club ! Mais, voilà, dès mon premier jour ici, j'avais senti que ce club était fait pour moi. »
- Qu'est-ce qui vous a fait dire ça à l'époque?
« À Lens, il y a tout ce qu'un joueur pro attend : l'esprit de famille, la ferveur, les valeurs. »
- Après six ans sous le maillot sang et or, que visez-vous encore?
« Je rêve de faire remonter le club et, pourquoi pas, de finir ma carrière ici ! »

 [...] - Ce n'était pourtant pas évident pour vous après la deuxième relégation...

« Je n'en ai connue qu'une, la deuxième, mais il est clair que celle-là a fait mal. En discutant avec Alphonse(Areola) de la Ligue 1, on se disait que Sochaux et Valenciennes n'ont vraiment pas beaucoup de points, alors que le Racing, à l'époque, en possédait bien plus et jouait un autre football. Pourtant, il est descendu en fin de saison... Un gâchis monumental. Nous n'avions pas une équipe pour descendre, en effet. On avait les moyens d'éviter ça. Ce qui me fout le plus la rage, c'est que des gens du club ont perdu leur boulot à cause de nous. Parce qu'on a fait les petits cons, des pères de famille se sont retrouvés subitement sur le carreau. Dans un groupe, tout le monde ne peut pas s'aimer. Mais même quand on ne s'apprécie pas, on se doit d'aller au-delà. Sur un terrain de foot, il ne faut pas avoir de freins! On a tué des familles, on a failli transformer ce club en ruines... »
- Pour oublier ça, il n'y a qu'une solution: remonter en Ligue 1...
« Il est évident que pour redonner du baume au cœur à tous ces gens, nous nous devons de remonter! Je me suis investi pleinement car je déteste l'injustice. Je n'aime pas voir les gens malheureux. On a beau être dans un monde difficile, un footballeur comme moi a le devoir d'être au top. On fait le plus beau métier du monde, non ? Tu vis de ta passion, t'es reconnu et ta mission, c'est quatre-vingt-dix minutes par semaine où il faut se déchirer... J'ai envie de rendre heureux tout ce peuple, je veux lui donner la banane ! »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.