updated 09/12/2016 05:38

SCO Angers - RC Lens : les notes MadeInLens

MadeInLens-Les-notesÀ l'occasion de cette dix-septième journée de Ligue 2, le RC Lens se déplaçait chez le SCO d'Angers et s'est imposé de belle manière (1-2). L'orage du premier quart d'heure passé, les hommes d'Antoine Kombouaré ont eu la mainmise sur la rencontre et ont ouvert le score par Yoann Touzghar. Un manque de concentration coupable en début de deuxième période a vu Mohamed Yattara égaliser mais Danijel Ljuboja donnera la victoire aux Sang et Or sur pénalty. Les Nordistes reprennent la deuxième place et frappent un grand coup.

Ce dimanche, ce sont Cyrille et Christopher, respectivement secrétaire-adjoint et secrétaire de l'association MadeInLens , qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par le SCO d'Angers.

 

 

 

Alphonse Aréola :

- Note de Cyrille : 7/10

Bon match du gardien lensois. Très vigilant dans les sorties à cause du bloc nordiste très haut. Auteur de quelques arrêts déterminants dont un en fin de match qui permet de tenir le score. Il ne peut rien sur le but angevin.

- Note de Christopher : 7/10

Le RC Lens possède dans ses rangs un gardien de grande, très grande classe. Encore décisif à plusieurs reprises hier, le portier prêté par le PSG ne peut rien sur le but de Mohamed Yattara. Auteur de plusieurs parades et de sorties bien pensées qui ont soulagé la défense lensoise, Alphonse Aréola a encore été très bon.

 

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Cyrille : 5/10

Un match à peu près correct pour Jean-Philippe Gbamin. Quelques bons retours qui ont annihilé des actions adverses mais aussi quelques largesses… Une habitude qu’on aimerait bien voir disparaître.

- Note de Christopher : 5/10

Jean-Philippe Gbamin n'évolue pas à son poste c'est un fait, il est jeune je vous l'accorde. Mais il semble parfois manquer d'engagement et de concentration, ce qui peut s'avérer très préjudiciable. Son match reste correct dans l'ensemble.

 

Alaeddine Yahia

- Note de Cyrille : 6/10

On a senti que c’était un match de retour pour le taulier de la défense. Dégageant moins de sérénité qu’à l’habitude, perdant même un ballon en tout début de match qui aurait pu se transformer en but. Puis il s’est remis dans le bain petit à petit. À confirmer lors du prochain match.

- Note de Christopher : 6/10

Alaeddine Yahia a d'abord paru emprunté en début de rencontre. Son ballon perdu en tout début de match aurait d'ailleurs pu coûter très cher. Mais le Tunisien s'est bien repris, très bien même, prenant largement le dessus sur les deux attaquants scoïstes.

 

Ahmed Kantari :

- Note de Cyrille : 6/10

A bien tenu le choc face à Mohamed Yattara ou Richar Socrier même si parfois c’était sur le fil du rasoir. Il a pris un carton jaune tout à fait logique.

- Note de Christopher : 5/10

Qu'a-t-il tenté sur le but ? Sa montée vers le porteur du ballon n'a servi à rien sauf à désiquilibrer sa défense qui l'a payé cash. Dans l'ensemble peu mis en difficultés, cette erreur nuit à sa note.

 

Ludovic Baal

- Note de Cyrille : 6/10

Assez bon match pour le latéral gauche auteur de quelques montées interessantes. Toujours aussi solide défensivement. D’ailleurs les adversaires ne s’y trompent pas puisqu’ils passent généralement de l’autre côté…

- Note de Christopher : 7/10

Ludovic Baal est devenu un vrai monstre à ce poste d'arrière gauche. Jamais pris en défaut, auteur de plusieurs montées bien senties, l'ancien Manceau est un des cadre d'Antoine Kombouaré.

 

Jérôme Le Moigne :

- Note de Cyrille : 6/10

J’ai eu peur de revoir un Jérôme Le Moigne fantômatique vu le début de match du milieu dans son ensemble. Et puis au fil du match il s’est réveillé, a récupéré des ballons, a fait preuve d’une « vista » insoupçonnée sur quelques renversement de jeu… Cela aurait pu être un match référence pour l’ancien Sedanais s’il n’y avait pas eu un réveil tardif.

- Note de Christopher : 5/10

Jérôme Le Moigne semble parfois manquer de physique. Dans les duels, ce fluet milieu-de-terrain se fait bouger. Mais il compense ce manque par un placement intelligent et une combativité exemplaire.

 

Benjamin Bourigeaud

- Note de Cyrille : 7/10

Bon match du jeune Lensois. Après des prestations comme celle-là, Pierrick Valdivia a un peu de souci à se faire… Techniquement au-dessus du lot, pas avare d’efforts offensifs comme défensifs, auteur d’une superbe frappe en deuxième mi-temps… On comprend qu’Antoine Kambouaré lui fasse confiance pour des matchs si importants.

- Note de Christopher : 6/10

D'abord en difficultés, ensuite, après s'être lbéré, Benjamin Bourigeaud a livré un match intéressant. Technique, bon dans la passe, le jeune lensois se fait une place dans l'entrejeu. Plein de culot, il aurait pu marquer d'une superbe frappe lointaine en seconde mi-temps. Remplacé par Pierrick Valdivia, apparu trop tardivement pour être jugé.

 

Pablo Chavarria :

- Note de Cyrille : 5/10

Très discret lors de ce match. S’est fait prendre dans le jeu aérien par Mohamed Yattara en tout début de match puis auteur d’un très bon retour défensif à la 7'. Ensuite plus beaucoup de faits vraiment marquants… Peut-être un peu émoussé par la répétition des efforts.

- Note de Christopher : 6/10

On se demandait pourquoi il avait été titularisé à Nesle tant il semblait souffrir de l'accumulation des matchs ces derniers temps. Encore une fois il a semblé fatigué en fin de match mais après avoir réalisé une bonne partie. Il a eu fort à faire devant Arnold Bouka Moutou mais n'ayant peur de rien il a été au charbon. Certains retours défensifs montrent qu'il en a encore sous le pied.

 

Edgar Salli :

- Note de Cyrille : 7/10

A bien travaillé sur les côtés à plusieurs reprises. Provoquant le penalty victorieux à la 55'. Auteur d’un gros travail de fixation puis d’une passe pour Yoann Touzghar non convertie en but à la 38'. Belle frappe à ras de terre à la 51' repoussée par Grégory Malicki, sa mobilité pèse beaucoup sur les défenses.

- Note de Christopher : 7/10

Le Camerounais a réalisé une très belle partie. Décisif qui plus est sur ce dribble qui entraîne le pénalty transformé par Danijel Ljuobja. Permutant souvent avec Pablo Chavarria, Edgar Salli est clairement une bonne pioche cette saison. Rapide et vif, son seul défaut étant peut-être d'avoir tendance à se cacher quand les débats se musclent. Suppléé par Lalaïna Nomenjanahary qui a bien aidé la défense lors d'une fin de match stressante.

 

Yoann Touzghar :

- Note de Cyrille : 7/10

Bon match de l’attaquant lensois récompensé par un but. Auteur de bons appels, généreux dans l’effort, son entente avec Danijel Ljuboja pourrait donner de belles choses. Pièce importante de l’effectif lensois, pour preuve il n’a été sorti qu’en deuxième mi-temps malgré une petite douleur au genou. 

- Note de Christopher : 6/10

Yoann Touzghar est parfois étonnant. Il marque d'abord un but loin d'être facile et de superbe manière, et loupe ensuite deux occasions de manière assez incompréhensible. D'abord un face-à-face qu'il foire alors que Grégory Malicki était déjà par terre, et ensuite une reprise trop molle sur un superbe débordement d'Edgar Salli. Malgré tout il est précieux et aurait du provoquer l'expulsion de Romain Thomas qui lui a mis le pied en pleine figure si l'arbitre avait bien fait son travail. Suite à cet incident il a cédé sa place à Adamo Coulibaly, qui a bien gardé les ballons et provoqué des fautes qui ont fait souffler le bloc lensois.

 

Danijel Ljuboja :

- Note de Cyrille : 9/10

Quel bon match du Serbe ! Tout en fixation, déviations, protection de balle… Un vrai poison pour la défense angevine. La période de repos qu’il a eu lui a fait le plus grand bien, espérons qu’il pourra répéter ce genre de prestations régulièrement. Sa joie sur son pénalty marqué fait plaisir à voir.

- Note de Christopher : 8/10

L'homme du match sans hésitation. Quelle qualité technique possède le Serbe. Il a embêté la défense angevine pendant toute la rencontre, lui faisant parfois péter les plombs. Sa conservation du ballon est parfaite et permet au bloc équipe de remonter. Buteur décisif sur un pénalty bien tiré, l'ancien joueur du Legia Varsovie a pris ses responsabilités et marqué un but ô combien important.

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré

- Note de Cyrille : 6/10

Confiance confirmée à Benjamin Bourigeaud qu’il ose titulariser pour ce match important… Comme quoi les risques et l’audace finissent par payer, même à l’extérieur. Ajoutez à cela un retour gagnant de Danijel Ljuboja qui s’entend de mieux en mieux avec Yoann Touzghar… Seul bémol, les changements n’ont pas apporté grand-chose.

- Note de Christopher : 6/10

L'équipe alignée était celle attendue et son coaching par la suite a été judicieux avec un Lalaïna Nomenjanahary qui a bien défendu et Adamo Coulibaly qui a usé la défense adverse. De plus, Antoine Kombouaré a eu le culot de titulariser à nouveau le néo-professionnel Benjamin Bourigeaud, encore auteur d'une partie très satisfaisante.

 

La prestation du SCO d'Angers

- L'avis de Cyrille :

Ayant étudié les faiblesses lensoises les Angevins ont poussé dès les premiers instants. Le milieu lensois étant même transparent pendant 15 minutes. Après l’ouverture du score artésienne un peu contre le cours du jeu, Angers a essayé de pousser (créant quelques espaces pour Lens) mais en manquant de précision dans le dernier geste ou se heurtant au gardien. Il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour l’égalisation tout de même méritée. Dans un second acte équilibré, Gaël Angoula fait l’erreur fatale en touchant Edgar Salli sur un tacle dans la surface. Angers tentera alors de revenir au score, mais ceci se fera de façon trop brouillonne.

- L'avis de Christopher :

Cette rencontre chez les Angevins faisaient peur on ne va pas se le cacher. D'ailleurs les supporters adverses appelaient à l'union sacrée et nous promettaient l'enfer... L'enfer ? Quel enfer ? Après un début de match intéressant, les hommes de Stéphane Moulin ont été clairement en-dessous de ceux du Racing. Le score aurait d'ailleurs pu être plus lourd à la pause. Profitant d'un manque de concentration artésien, les Scoïstes sont parvenus à revenir mais pour se faire à nouveau distancer dans la foulée. La supériorité lensoise fut criante et Angers représente peut-être l'équipe de tête la plus faible que nous ayons affronté, elle apparaît en tout cas bien moins costaude que Metz ou Tours. Quelques joueurs sortent tout de même du lot comme Mohamed Yattara, Ludovic Gamboa ou l'entrant Sofiane Boufal.

Cyrille et Christopher

Image : DavidB Art-Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.