updated 05/12/2016 14:28

Angers - RC Lens : les Sang et Or frappent un grand coup

17-SCO-Angers-RC-LensCe samedi, le RC Lens se déplaçait en Anjou pour le compte de la 17e journée de Ligue 2 pour une rencontre hautement capitale.

Ayant l’avantage du terrain, les Angevins partaient avec une position de favoris dans cette confrontation. Le vainqueur de ce match prendrait un avantage de trois points au classement sur son adversaire du jour, tous deux en possession de 29 points à ce jour. Ce serait l’occasion aussi de remonter sur le prodium et surtout de profiter de la défaite du FC Metz hier soir à Trous pour se rapprocher des Lorrains.

La surprise est dans la composition du Racing, Antoine Kombouaré a préféré le jeune Benjamin Bourigeaud à l’expérimenté Pierrick Valdivia. Quel plaisir également de revoir sur le terrain Alaeddine Yahia et Danijel Ljuboja, deux joueurs de caractères pour booster les Sang et Or.

 

La rencontre commence tambour battant pour les Angevins qui se procurent la première occasion avant la fin de la 1ère minute de jeu avec un débordement côté droit et un centre pour Yattara qui pique son coup de tête. Le ballon passe de peu à côté…

Les Lensois sont poussifs en ce début de match et Angers enchaîne les occasions, sans pour autant être décisif dans le dernier geste. Après 10 minutes de jeu, le RC Lens relève la tête et ne se laisse plus faire. Un réveil vite concrétisé par une nouvelle réalisation de Yoann Touzghar. Un peu contre le cours du jeu, les lensois récupèrent le ballon au milieu de terrain et lancent immédiatement Touzghar qui place une frappe puissante à l'entrée de la surface hors de portée du gardien angevin. (0-1; 15’)

Lens prend alors la possession à son compte et on assiste à un match plaisant avec beaucoup d’actions de chaque côté.
Les hommes d'Antoine Kombouaré vont être tout proche de doubler la mise avec deux occasions coup sur coup. D’abord avec Danijel Ljuboja qui lance parfaitement Yoann Touzghar plein axe mais l'attaquant lensois rate son dribble sur le gardien et se fait prendre le ballon (30’). Mais aussi avec le jeune Benjamin Bourigeaud qui, à la suite d'un très beau une-deux avec l'attaquant serbe, place une frappe à l’entrée de la surface mais son tir est contré. (33’)

Edgar Salli apporte toute sa vitesse et déborde puis centre pour Yoann Touzghar au 6 mètres mais il frappe en reculant et écrase son tir qui fini dans les bras de Malicki. (38’) Ce sera la dernière occasion chaude de cette première mi-temps. Les deux équipes retrouvent le vestiaire et c’est le Racing qui, après un début délicat, mène au score grâce à ce but de Yoann Touzghar.

Le début de seconde mi-temps s'avère paradoxal. Alors que les Sang et Or semblent bien revenus et dominent, ce sont les Angevins qui égalisent. Profitant d’un avantage laissé par l’arbitre, Yattara frappe des vingt mètres et trompe Alphonse Aréola. On joue alors la 47e minute.

Mais cette fois-ci, les Lensois ne baissent pas les bras et gardent la même envie, dominant toujours au niveau des occasions. Edgar Salli alerte une première fois Grégory Malicki d'une frappe au sol, qu'il détourne d'un réflexe en corner à la 51e. Trois minutes plus tard, c'est ce même Edgar Salli qui provoque le tacle et la faute de Gaël Angoula. L'arbitre n'hésite pas et désigne le point de pénalty.

En manque de but depuis quelques semaines, Danijel Ljuboja ne rate pas l'occasion de redonner l'avantage au RC Lens. Bien que parti du bon côté, Malicki ne peut rien tant la frappe du Serbe est bien placée. (1-2, 56e).

La domination lensoise se poursuit, alors que les Angevins peinent à se montrer dangereux. Toutefois, ils sont proches d'égaliser par Gamboa, décalé sur la droite à quelques mètres des buts d'Alphonse Aréola, mais le portier lensois bloque la frappe de l'Angevin (62e).

D'une frappe limpide qui partait en lucarne, Benjamin Bourigeaud oblige Malicki à une superbe claquette à al 65e minute. Les Sang et Or dominent et ne lâchent rien. Boufal, d'une frappe aux 20 mètres après une perte de balle de Jena-Philippe Gbamin, crée le danger, Alphonse Aréola devant s'y prendre à trois reprises pour capter le ballon alors que la frappe ne semblait pas si dangereuse (74e).

Durant le dernier quart d'heure, les Angevins poussent davantage mais restent finalement assez peu dangereux, la défense lensoise parvenant à se dégager et, même, à amorcer quelques contres.

Pour la première fois depuis bien longtemps à l'extérieur, les Sang et Or repartent avec les trois points et, au-delà du succès, c'est un grand coup frappé par les Lensois face à un concurrent direct. Profitant de la défaite de Metz à Tours, le RC Lens réalise la bonne opération du week-end en prenant trois points sur Angers et en revenant sur les Lorrains.

Une victoire contre Istres ce jeudi et nul doute que la trêve se présentait sous les meilleures auspices...

D'ailleurs, si vous voulez gagner deux places, nous vous rappelons qu'un concours est organisé ce samedi et un autre ce dimanche

Retrouvez le commentaire de la rencontre avec le live MadeInLens

Matthieu et Thomas

Image : DavidB Art-Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.