updated 10/12/2016 12:26

Le RC Lens s'impose et montre de la solidité face à Caen

13-RC-Lens-SM-CaenPour le compte de la 13e journée de Ligue 2, le RC Lens recevait le SM Caen. L’objectif minimal pour les Lensois était de remonter sur le podium en prenant la place de Tours, lourdement battu par l’AJ Auxerre. Certes un nul suffisait mais le public lensois attendait au minimum une victoire pour recoller au duo de tête composé de Metz et Angers.

Face aux Sang et Or, l'équipe de Caen voulait jouer crânement sa chance et espèrait également recoller à la course à la montée puisqu'une victoire en Artois permettait aux Caennais de prendre la 3e place de ce classement de Ligue 2.

Antoine Kombouaré devait en plus innover en se passant des services de Danijel Ljuboja et Yohan Touzghar. À la publication de la composition des deux équipes, on était en droit de se poser la question : de quelle tactique aller utiliser le coach lensois, 4-4-2 habituel ou 4-2-3-1 ?

Finalement, la tactique ressemblera plus à un 4-3-3 avec Coulibaly en pointe, Salli et Chavarria sur les ailes et un milieu en triangle avec Le Moigne en défensif et et Valdivia et Cyprien en milieu centre.

 

 

Lens tout feu tout flamme jusqu'à... 

Lens démarre tambour battant avec un pressing haut, rapidement conclu par un but dès la seconde minute de jeu. Le jeu se fait côté gauche et le jeune Cyprien déboule côté droit, seul. Il est bien servi par Valdivia et ne rate pas son face à face avec Perquis qu’il ajuste d’un plat du pied (2e ; 1-0)

Les Caennais tentent bien de relever la tête mais Lens insiste et marque un second but dès la 15e minute de jeu. Salli se joue de la défense avec un coup du sombréro, le ballon est récupéré par Coulibaly qui sert Valdivia côté gauche. Ce dernier adresse un centre parfait pour Chavarria, seul au second poteau, qui place sa tête sans problème. (15e ; 2-0)

Caen commence alors à se relever et effectue un pressing plus haut, récupère davantage de ballons mais la construction des attaques reste encore très perfectible. 

Tout ne pouvait pas être tout rose pour Lens et Valdivia qui, sur un tacle mal maîtrisé, met une semelle sur le talon et la cheville de Fajr. Le Lensois écope d’un carton rouge qui semble justifié mais assez sévère tout de même, vu qu'il retient son geste. (30e : carton rouge pour Valdivia)

Antoine Kombouaré est sur les nerfs après cette expulsion et discute longuement avec les arbitres. Malgré son infériorité numérique, le RC Lens ne recule pas et profite de ses phases offensives pourtant moins nombreuses et pour placer quelques contres.

La fin de la première mi-temps sera un véritable assaut sur le but d'Aréola et le portier sera décisif à deux reprises suite à deux corners. Dans la bataille, Lens va même perdre son pilier en défense, Alaeddine Yahia, devant une nouvelle fois laisser sa place sur blessure à Loïck Landre. (44e : blessure d'Alaeddine Yahia)

Les deux équipes rejoignent le vestiaire sur le score de 2 à 0 en faveur du Racing.

 

De la solidité et du courage... 

À la reprise de la seconde période, Caen effectue un changement offensif en sortant Lemar pour Autret. Les Caennais ne se jettent pas à l’abordage mais on sent clairement les intentions offensives de l’équipe normande. Le Racing procède désormais en contre, avec deux voire trois joueurs. Le match est tendu et Jérôme Le Moigne sera vite averti pour avoir poussé volontairement un joueur de Caen. (51e)

À partir de ce moment, le Racing va commencer à reculer un peu plus pour contenir davantage les offensives normandes et le match se transforme alors en un "attaque-défense". Caen bénéficiera en tout de 13 corners durant la rencontre mais la défense lensoise, bien aidée par le portier Alphonse Aréola, va tenir le coup sur ces phases de jeu.

Malheureusement, le verrou lensois va craquer à la 84e minute après un nouveau centre côté gauche pour Mathieu Duhamel. Ce dernier place le ballon hors de portée du gardien lensois et redonne espoir à son équipe. (84e ; 2-1)

Lens frôlera la correctionnelle peu après, sur un corner qui se termine par un cafouillage et un dégagement en panique de la défense lensoise. Les Sang et Or tiendront toutefois le coup jusqu’à la fin du match et l’expulsion de Laurent Agouazi à la 93e minute pour un tacle à retardement sur Wylan Cyprien.

 

Au final, le RC Lens s’impose sur le score de 2-1 et rejoint Metz et Angers sur le podium de la Ligue 2. L’objectif est atteint mais non sans mal après l'expulsion de Pierrick Valdivia et la blessure d'Alaeddine Yahia. Dans l’ensemble, la victoire lensoise est méritée mais les faits de jeu ont poussé les Sang et Or à opter pour une approche plus défensive. On notera également la nouvelle tactique employée par Antoine Kombouaré, permettant un jeu plus fluide et direct et qui aura rapidement porté ses fruits.

Matthieu

Retrouvez le live de la rencontre RC Lens - SM Caen

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.