updated 07/12/2016 15:17

MadeInLens teste : PES 2014

Test-PES-2014-01Ce dimanche matin, MadeInLens.com vous propose de découvrir une nouvelle rubrique, baptisée "MadeInLens teste : ..." et qui vous proposera occasionnellement de découvrir des essais et critiques réalisés par l'équipe de MadeInLens sur des domaines ayant trait au RC Lens ou au football en général. Pour la première édition, nous vous proposons une double plongée dans l'univers des jeux vidéo de football où, en cette période, la bataille fait rage chaque année en cette période entre PES 2014 et FIFA 14.

Dépassée depuis bon nombre d’années par son grand rival FIFA, la simulation de football signée Konami avait annoncé du changement pour le lancement de son dernier opus. Souhaitant se rapprocher du jeu d’Electronic Arts en termes de réalisme, ce PES 2014 était donc attendu comme celui qui pouvait rendre ses lettres de noblesse à un titre culte.

Premiers tours de chauffe

Dès le départ, une pointe de déception sur les menus. C’est très (trop ?) simpliste et pas franchement soigné, mais passons. Au niveau des modes de jeu, c’est du classique ou presque : les championnats, les coupes, la licence de la Champion’s League et de l’Europa League, la Ligue Master et le mode « Deviens une légende », le Online mais aussi les licences pour les coupes d’Asie et la Copa Libertadores. Quel intérêt me direz-vous ? Cela ouvre surtout la possibilité d’avoir accès à des équipes sud-américaines et d’Extrême-Orient qui ont beaucoup de joueurs d’avenir ou intéressants à rapatrier dans votre équipe de Ligue Master !

Les équipes justement, parlons-en. C’est le gros point noir. Entre le peu de clubs sous licence, les faux noms, les faux maillots, le peu de transferts réalisés, ça gâche un peu le plaisir tout de suite. Par exemple, la Bundesliga n’est pas au programme…En plus de cela, très peu de joueurs sont modélisés. Et quand on n’arrive pas à reconnaître le nom du joueur version Konami, cela complique un peu les choses. Heureusement, le mode Edit est bien foutu et nombre de joueurs ou forums s’organisent pour sortir des patchs très complets et de plus en plus rapidement. On citera notamment le patch PESEdit sur le blog du même nom, qui apporte d’innombrables améliorations au jeu. Pour jouer avec le RC Lens, il faudra se montrer très patient et attendre qu’un patch non-officiel ajoute le club dans le jeu…


Place au jeu !Test-PES-2014-02

Bon, allez, ce n’est pas le tout de se plaindre, il faut quand même voir si le nouveau PES tient toutes ses promesses sur le terrain. Les premières sensations de jeu sont plutôt bonnes, agréables, réalistes. Il faut faire tourner le ballon, construire pour avancer. Il y a des dédoublements, ça sent le plaisir de jouer. La bataille au milieu est souvent âpre et il s’avère difficile de « dribbler » correctement en accélérant. Les placements des coéquipiers se combinent bien. Bbref, ça change des opus précédents un peu moins bon de ce côté-là. De plus, on sent peu le côté « script » très présent sur FIFA. On est parfois logiquement dominé mais jamais avec l’impression que l’ordinateur se met en mode « rouleau compresseur impossible à jouer ».

Au-delà du gameplay plutôt réussi globalement, les animations de joueurs sont somme toutes classiques mais pas ratées. Les chutes, les fautes, les célébrations, les animations, tout ça se tient malgré un petit manque de diversité.

Mais – parce qu’il y a un mais – tous ces progrès sont parfois occultés par quelques défauts trop flagrants qui peuvent donner envie d’abandonner le jeu. Et le premier de ces défauts ce sont les tirs ! On a plutôt l’impression de faire une passe ou une ouverture qu’une frappe. Et quand on voit le gardien s’arracher pour sortir sur une frappe de poussin, on se pose des questions… Même remarque avec les centres, qui trouvent souvent preneur et qui deviennent une vraie arme pour empiler facilement les buts. Dommage. Le système en place sur les coups francs/corner est quant à lui assez bien pensé avec la possibilité de régler les effets, la hauteur et la puissance facilement.

En bref, les progrès réels de ce PES 2014 ne suffiront pas à inverser la tendance face à son concurrent FIFA 14. Le nouveau gameplay est une belle réussite mais il reste plombé par des défauts récurrents de la série de Konami. Le jeu peut quand même permettre quelques bons moments avec une prise en main plus complète et une maîtrise des nombreuses combinaisons et gestes techniques. Le manque de nouveautés sur les modes de jeu amènera par contre nombre de joueurs à se tourner vers le mode Online, toujours efficace pour améliorer la durée de vie du jeu. En attendant une version NextGen vraiment révolutionnaire ?

Saltimbank, du forum MadeInLens

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.