updated 05/12/2016 05:34

Tours FC 3-1 RC Lens : Un Racing qui inquiète

Tours-LensA Tours, le Racing a récolté une nouvelle défaite, la deuxième d'affilée à l'extérieur. Si le début de saison avait été prometteur, Lens qui vient de boucler son troisième match sans victoire et qui a pris un point sur neuf possibles depuis Le Havre, marque clairement le pas. Pire, les failles de la défense inquiètent et c'est à se demander si le Racing aura vraiment les moyens de jouer la montée cette saison...

Yahia forfait, Gbamin et Fradj alignés

Pour ce déplacement en Touraine, Antoine Kombouaré a dû faire face au forfait de dernière minute d'Alaeddine Yahia, victime d'une gastro-entérite. De ce fait, c'est Jean-Philippe Gbamin qui a été aligné en défense centrale et Patrick Fradj sur le côté droit. Le reste est plutôt classique : Valdivia-Le Moigne au milieu, Ljuboja-Coulibaly en attaque. Sur les ailes, Chavarria était titulaire et Démé N'Diaye faisait son retour dans le onze.

Le début de match est assez tranquille pour les deux équipes, qui s'observent et se jaugent durant le premier quart d'heure. Et rapidement, le rythme s'accèlére, les deux équipes commençant à attaquer. Les locaux sollicitent une première fois Aréola (16e) et Lens réplique (frappe de Coulibaly dans la surface à la 22e). Entre temps, la défense lensoise montre déjà des signes de faiblesse quand Ludovic Baal est tout près de tromper son propre gardien (21e). Lens essaie d'aller de l'avant mais manque de justesse dans la dernière passe. Mais c'est finalement Tours qui débloque le tableau d'affichage à la demie-heure de jeu : Kouakou bat Gbamin de la tête et dévie vers Delort, qui échappe à la défense artésienne et s'en va battre Aréola (1-0, 30e). 

Tours fait le break avant la pause

Lens réagit alors : Coulibaly effectue une remise sur Le Moigne dont la frappe finit sa course au-dessus de la cage tourangelle. Mais très vite, Tours remet le pied sur l'accélérateur et la jeune défense lensoise, Fradj et Gbamin en tête souffre. Peu avant la pause, Andy Delort, lancé en profondeur par Ketkeophomphone, s'offre même un doublé (2-0, 47e).

Le Moigne réduit le score, Tours est réduit à dix et pourtant...

Au retour des vestiaires, Lens essaie de réagir à nouveau (frappe de Valdivia à la 49e) et Antoine Kombouaré fait rapidement rentrer en jeu Edgar Salli et Lalaina Nomenjanahary. Mais Tours est encore dangereux (arrêt d'Aréola sur une frappe tourangelle à la 50e). Finalement, c'est un exploit individuel qui permet au Racing de reprendre un peu espoir. Jérôme Le Moigne, devant la surface, marque d'une belle frappe (2-1, 65e). Cinq minutes plus tard, Tours est même réduit à dix avec l'expulsion justifiée de Kévin Diaz qui écope d'un second carton jaune pour une vilaine faute sur Ludovic Baal. 

On commence alors à croire que Lens va peut-être finir par revenir dans cette partie mal engagée. D'autant que Pierrick Valdivia essaie de sonner la charge avec une frappe lointaine qui flirte avec la barre transversale de Benjamin Leroy (75e). Mais en fait, Lens a toujours autant de mal : pertes de balles au milieu de terrain, erreurs de la défense... Jean-Philippe Gbamin part à la faute dans la surface. L'arbitre siffle un pénalty, que Adnane transforme en frappant en force sous la barre transversale d'Alphonse Aréola (3-1, 78e). Tours a fait le plus dur et Lens ne pourra éviter la défaite malgré deux occasions nettes obtenues par Nomenjanahary (barre transversale à la 86e et frappe sur le gardien à la 87e).

Avec une défense jeune et trop tendre, un milieu de terrain pas assez présent, Lens a été une nouvelle fois à la peine. Et n'a pas montré suffisamment de hargne et de détermination. En somme, le Racing actuel n'a pas vraiment le profil d'un candidat à la montée... 

Morgan

Revivez le film de la rencontre 

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.