updated 10/12/2016 12:26

Adamo Coulibaly : « On s’est pris une grosse claque »

Adamo-Coulibaly-RC-LensInterrogé par La Voix du Nord, l'attaquant du RC Lens Adamo Coulibaly revient sur la défaite de samedi dernier au Havre, soulignant l'ampleur de la claque reçue sur la pelouse du stade Océane et confiant sa volonté de réagir très rapidement pour prouver que ce lourd revers n'était qu'un accident de parcours.

- Comment s’est passé l’après-match du Havre. Forcément difficile ?
« On a mal digéré, c’est sûr. On s’est pris une grosse claque, j’espère qu’on va réagir. Il le faut, c’est une obligation. Après, ce n’est qu’un match qui ne reflète pas le groupe lensois. C’était un jour sans et eux (les Havrais) étaient dans un jour de folie ! J’ai entendu les gens dire que la chance avait tourné. Je ne suis pas d’accord. Cela dit, six buts, c’est quand même beaucoup… »

- Selon vous, y-a-t-il eu un relâchement ?
« On ne sait pas si la trêve internationale a joué contre nous. Si ça trouve, on aurait peut-être gagné ce match s’il n’y pas eu de coupure. On ne va pas se poser des questions éternellement. Il est exagéré de dire qu’il s’agit d’un retour sur terre. Non, on a plutôt les pieds sur terre, je vous le garantis, et, aujourd’hui, s’il y a une priorité, c’est bien de battre Créteil et d’y apporter la manière. »

- Dans l’histoire, ce sont surtout les six buts qui font mal…
« Je peux comprendre les gens, effectivement. Ce n’est pas tous les jours que l’on en prend six ! Mais ce n’est pas le tournant de la saison. Nous sommes des compétiteurs. Et des compétiteurs, ça réagit positivement dans ce genre de situation ! »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.