updated 09/12/2016 05:38

Stade Lavallois - RC Lens : les notes MadeInLens

MadeInLens-Les-notesAprès la victoire du RC Lens chez le Stade Lavallois (0-2), MadeInLens.com vous propose une nouvelle fois de découvrir les notes attribuées par Christopher et Thomas aux joueurs du Racing, mais aussi à l'entraîneur et à l'adversaire des Sang et Or.

Alphonse Aréola :

- Note de Christopher : 6/10
Pas grand chose à faire pour le portier Sang et Or, mais il a su être vigilant sur quelques coups de pieds arrêtés ou une ou deux sorties.

- Note de Thomas : 5/10
Une après-midi tranquille pour le gardien du RC Lens qui n'a pas eu grand-chose à faire. Très statique sur la frappe de Robic à la 19e minute, il est sauvé une nouvelle fois par sa barre sur la reprise de Bekamenga à la 31e. En seconde mi-temps, il n'a rien eu à faire.

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Christopher : 4/10
Après un match catastrophique face à l'AJ Auxerre et Paul-Georges N'Tep, le jeune Lensois était attendu au tournant. Encore une fois, il ne paraît pas à l'aise à ce poste. Souvent débordé en première période par Anthony Robic, il s'est un peu repris par la suite. De bonnes sorties balle au pied mais aussi du déchet technique.

- Note de Thomas : 5/10
Après avoir été laminé par Paul-Geroges N'Tep, le jeune défenseur lensois a livré une meilleure prestation contre Laval. Offensif en début de match, un peu trop même, il se fait tout de même passer à plusieurs reprises et assez facilement par Anthony Robic. En seconde mi-temps, sa prestation reste correcte, mais sans plus.

Alaeddine Yahia :

- Note de Christopher : 6/10
Un match encore solide pour l'international tunisien, même s'il a souffert parfois en première période face à la vitesse de Christian Bekamenga et Mamadou Diallo. Les expulsions mayennaises l'ont bien aidé. Il délivre le Racing sur un coup de boule, comme à son habitude.

- Note de Thomas : 7/10
Le sauveur ! Rarement mis en difficulté en défense, auteur de quelques interventions importantes en deuxième mi-temps, Alaeddine Yahia est à créditer d'un match solide. Son but délivre le RC Lens et permet une fin de rencontre plus facile.

Ahmed Kantari :

- Note de Christopher : 6/10
Encore un match sobre et solide pour le capitaine de la sélection marocaine. Il fait peu de bruit mais son placement et son expérience parlent pour lui.

- Note de Thomas : 6/10
Comme Alaeddine Yahia, il n'a pas vraiment commis de faute, même s'il est surpris sur la remise de Couturier pour Bekamenga à la 31e. Heureusement, le Lavallois tire sur la barre. En seconde mi-temps, il se montre appliqué et solide pendant la domination lavalloise.

Ludovic Baal :

- Note de Christopher : 4/10
Après un début de saison énorme, Ludovic Baal semble marquer le pas. Malgré encore quelques montées, il s'est montré beaucoup moins tranchant, ne faisant pas la différence. En début de seconde période, il commet plusieurs fautes bêtes qui auraient pu lui coûter cher.

- Note de Thomas : 6/10
Moins souverain que lors des premiers matchs, le latéral gauche lensois a tout de même livré un bon match dans son couloir, amenant plusieurs fois le danger par des centres, même s'il en a raté un ou deux.

Jérôme Le Moigne :

- Note de Christopher : 5/10
On parle peu de lui mais il est très important dans le dispositif d'Antoine Kombouaré. Il colmate les brêches et relance vers l'avant. On peut noter tout de même qu'il n'a pas assez rameuté ses troupes en seconde période alors que l'équipe reculait malgré sa supériorité numérique.

- Note de Thomas : 5/10
Combattif et très présent en première mi-temps, très discret et un peu perdu en seconde durant plus jusque la 75e minute. Au retour des vestiaires et, plus encore, après l'expulsion de Bélaud, il aurait dû faire remonter les Sang et Or sur le terrain et obliger à un pressing pour éviter que Laval ne crée du jeu.

Wylan Cyprien :

- Note de Christopher : 5/10
Moins présent que contre Auxerre, Wylan Cyprien a tout de même réalisé un match sérieux. Malgré tout, le milieu de terrain a paru perdu en seconde période, tout comme Jérôme Le Moigne, en laissant le ballon aux Lavallois. Il est sorti sur blessure, apparemment touché sur l'expulsion de Bélaud.

- Note de Thomas: 6/10
Comme pour Jérôme Le Moigne, il s'est montré très intéressant en première mi-temps, notamment sur son pressing et sa qualité de passe. En seconde mi-temps, il sort après le tacle de Bélaud mais son entame de mi-temps était un ton en-dessous.

Pablo Chavarria :

- Note de Christopher : 5/10
Une qualité technique au-dessus de la moyenne, des centres toujous très dangereux, mais il est apparu plus effacé qu'à l'accoutumée. 

- Note de Thomas : 5/10
Très incisif en première période, auteur de percées et de bons centres, l'Argentin s'est complètement éteint en seconde mi-temps durant les 30 minutes d'absence lensoise, avant de se montrer dangereux en permutant sur le flanc gauche.

Dème N'Diaye :

- Note de Christopher : 3/10
Encore une prestation à la limite du ridicule pour le Sénégalais. Aucune différence créée mais aussi et surtout, une qualité technique qui paraît clairement déficiente. Des ballons perdus bêtement, des passes ratées, il fait figure de point faible au sein de l'attaque lensoise.

- Note de Thomas : 2/10
Un fantôme. Quelques percées en première période, mais de nombreuses maladresses. Inexistant en seconde période. Comment Antoine Kombouaré peut-il attendre la 78e minute pour le remplacer ?

Yoann Touzghar : 

- Note de Christopher : 6/10
De nombreux appels de balle et une activité incessante qui font de lui un joueur essentiel. Il rate un face-à-face en début de match qui aurait pu mettre le Racing dans une situation bien plus confortable mais provoque l'expulsion de Malik Couturier. Sa seconde période est beaucoup moins intéressante, comme celle de toute l'équipe d'ailleurs.

- Note de Thomas : 6/10
Comme beaucoup de joueurs lensois, Yohan Touzghar a vécu deux périodes très différentes. Excellent en première période par son pressing et ses appels, il se crée et crée des occasions et provoque l'expulsion de Couturier. En seconde période, il a quasiment disparu de la circulation, avant d'être remplacé par Adamo Coulibaly.

Danijel Ljuboja :

- Note de Christopher : 5/10
Il demande énormément le ballon et râle quand celui-ci ne lui arrive pas. Il recule énormément, jusqu'au milieu de terrain, pour toucher plus de ballons. Ceci est louable quand il arrive à être aussi utile dans la surface, ce qui n'a pas été le cas aujourd'hui. Le Serbe a notamment frappé la barre sur un face-à-face. Il a perdu pas mal de ballons en voulant trop en faire. Malgré tout, sa technique parfaite et sa vision du jeu est essentielle au RC Lens. Sa feinte sur le but d'Edgar Salli est sublime.

- Note de Thomas : 8/10
Qu'il est bon, dans une équipe, d'avoir un joueur comme lui, expérimenté et technique, capable de créer le danger en quelques touches de balle. S'il est parfois un peu personnel, veut encore trop en faire par moment et a connu également une période blanche entre la 45e et la 75e minute, Danijel Ljuboja reste tout de même essentiel au jeu lensois. Et que dire de sa feinte dans les arrêts de jeu permettant à Edgar Salli de se retrouver seul face à Van Hamel pour le 0-2 !

Edgar Salli

- Note de Christopher : 6/10
Une entrée en jeu intéressante pour le joueur prêté par l'AS Monaco, ponctuée par un but en fin de match qui devrait le mettre en confiance. Son placement sur le côté gauche pourrait lui ouvrir des portes compte tenu des performances moyennes, voire pires, de ses concurrents à ce poste.

- Note de Thomas : 6/10
Bonne entrée en jeu de l'ailier prêté par l'AS Monaco. Il a su apporter du danger sur le côté gauche et dynamiser l'attaque lensoise à un moment où les Lavallois dominaient, malgré leur infériorité numérique. Son but vient récompenser sa bonne entrée.

Lalaïna Nomenjanahary

- Note de Christopher : Non noté
Peu en vue jusqu'à sa passe décisive sur corner, pour l'ouverture du score par Alaeddine Yahia.

- Note de Thomas : Non noté
Entré à la 78e minute, il ne s'est pas mis en évidence dans le jeu, mais est l'auteur du corner décisif pour Alaeddine Yahia.

Adamo Coulibaly

- Note de Christopher : Non noté
L'ancien meilleur buteur du championnat hongrois est entré en jeu un peu tard en seconde période. Il a malgré tout réalisé une passe décisive sur le second but lensois, après avoir gâché un contre à trois contre un.

- Note de Thomas : Non noté
Entrée en jeu très intéressante et à l'origine du deuxième but lensois, il aurait mérité de remplacer Yoann Touzghar plus tôt dans la rencontre.

Coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Christopher : 5/10
Antoine Kombouaré a encore décidé de titulariser Jean-Philippe Gbamin et Dème N'Diaye ce samedi. Le premier a été très moyen, le second catastrophique. Il a attendu un peu trop en seconde période pour réaliser des changements alors que les Sang et Or reculaient et laissaient dangereusement la balle à 10 puis 9 Lavallois. Ses trois changements ont tout de même été cruciaux avec deux entrants passeurs décisifs et un autre buteur.

- Note de Thomas : 5/10
J'ai du mal à comprendre le coaching d'Antoine Kombouaré sur la deuxième mi-temps. En effet, à 11 contre 9, les Sang et Or auraient dû jouer plus haut pour étouffer les Lavallois mais, pendant trente minutes, c'était l'inverse. Un ou deux changements plus tôt dans la rencontre auraient certainement été bénéfique, alors que Dème N'Diaye et Yoann Touzghar notamment avaient complètement disparu de la circulation en seconde mi-temps.

L'adversaire : Le Stade Lavallois :

- L'avis de Christopher : Cette équipe ne mérite pas sa place de lanterne rouge. Un effectif assez intéressant pour la Ligue 2, avec de la qualité dans chaque ligne et un recrutement malin cet été. Malheureusement, le manque de confiance après leurs quatre défaites consécutives les a encore fait craquer en fin de match après une période intéressante. Ils n'ont malgré tout pas réussi à inquiéter Alphonse Aréola, ni à 11 contre 11, et encore moins à 9 ...

- L'avis de Thomas : J'ai mal pour ces Lavallois qui se sont battus héroïquement et qui, même réduits à 9 contre 11, ont réussi à bousculer les Sang et Or. La défaite est sévère, d'autant plus qu'elle intervient une nouvelle fois en fin de rencontre, mais elle est logique aussi, car les Lavallois ne se sont pas procurés de nombreuses occasions. À 11 contre 11, la tournure des événements aurait peut-être été différente...

Christopher et Thomas

Image : DavidB Art Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.