updated 11/12/2016 17:00

RC Lens - AJ Auxerre : un match-référence mais dans la douleur

03-RC-Lens-AJ-AuxerreAlors que Caen, Angers et Clermont se sont imposés ce vendredi soir et comptent neuf points au classement, le RC Lens recevait l’AJ Auxerre ce samedi après-midi avec l’objectif de s’imposer pour rester invaincu en Ligue 2, poursuivre la bonne série en cours et rester au contact du trio de tête avant une fin de mois d’août chargée. Et normalement, la rencontre aurait dû se dérouler sous les yeux d’Hafiz Mammadov, mais l’associé azéri de Gervais Martel, qui devait faire le déplacement pour assister à une rencontre de son club, a connu des soucis de transports et n'a finalement pas pu être présent.

Les compositions officielles :

RC Lens : Alphonse Areola - Jean-Philippe Gbamin, Alaeddine Yahia, Ahmed Kantari, Ludovic Baal - Pablo Chavarria, Wylan Cyprien, Jérôme Le Moigne, Dème N'Diaye - Danijel Ljuboja, Yohan Touzghar.

Remplaçants : Rudy Riou, Dimitri Cavaré, Edgar Salli, Lalaïna Nomenjanahary, Adamo Coulibaly.

AJ Auxerre : Olivier Sorin - Eric Marester, Adama Coulibaly, Willy Boly, Karim Djellabi - Prince Segbefia, Thomas Monconduit, Jamel Aït Ben Idir, Georges Ntep - Sébastien Haller, Lynel Kitambala.

Remplaçants : Donovan Léon, Jean-Charles Casteletto, Yann Boé-Kane, Nicolas Gavory, Souleymane Sawadogo.

Le début de match est plutôt dominé par les Auxerrois, qui allument les premières mèches. Sur le flanc gauche, Paul-Georges N’Tep repique vers le centre et frappe, mais ça passe juste à côté du but d’Alphonse Aréola. Et sur leur deuxième occasion, les Auxerrois ouvrent le score. À la suite d’une main de Jean-Philippe Gbamin sur le flanc droit de la défense lensoise à la 6e minute, Jamel Aït Ben Idir décoche une frappe sèche, directe et à mi-hauteur, qui va heurter le poteau gauche d’Alphonse Aréola avant de rentrer. Et les Auxerrois poursuivent leur domination, N’Tep se promenant littéralement sur le flanc gauche de l’attaque bourguignonne.

Il faut attendre la 10e minute pour voir des Sang et Or enfin dangereux. De la droite, le centre de Danijel Ljuboja, au premier poteau, est repoussé mais Dème N’Diaye ne parvient pas à cadrer sa reprise.

Alors que l’AJ Auxerre recule un peu, le RC Lens se montre plus dangereux et réagit rapidement au score. A la 13e minute, Yohan Touzghar, à la limite du hors-jeu à l’entrée des seize mètres, récupère une passe en profondeur de Wylan Cyprien, contrôle et trompe de près Olivier Sorin. Le RC Lens égalise, le stade Bollaert-Delelis exulte et souffle après un début de match difficile.

Alors que les Sang et Or poursuivent leur légère domination, l’AJ Auxerre procède en contre. Sur l’un d’eux, à la 18e minute, N’Tep déboule sur le flanc gauche et centre pour Haller, seul dans la surface. Face à Alphonse Aréola, l’attaquant auxerrois ne cadre pas sa frappe. Et l’attaquant auxerrois pourra gamberger un moment car le RC Lens double la mise quelques instants plus tard.
Décalé sur un une-deux, Dème N’Diaye avance sur la gauche, passe à Danijel Ljuboja sur le flanc gauche de la surface auxerroise. Le centre du Serbe trouve la tête de Pablo Chavarria au deuxième poteau et l’Argentin ne manque pas l’occasion ! Le RC Lens reprend l’avantage sur une superbe occasion !

Et le spectacle continue au stade Bollaert-Delelis ! Auxerre recule, concède des coups-francs et écope même de deux avertissements pour Aït Ben Idir et Boly. Sur la faute de ce dernier, Wylan Cyprien place son ballon à 35 mètres, légèrement sur le flanc gauche de l’attaque lensoise. Son coup-franc trouve la tête de Jérôme Le Moigne qui, légèrement contrée, touche le poteau. Danijel Ljuboja, qui s’était jeté, reprend le ballon et le pousse dans les filets de Sorin. 3-1 pour le RC Lens à la 26e minute et ça se poursuit !

Les attaques lensoises se succèdent, Auxerre semble asphyxié. Danijel Ljuboja est omniprésent, le duo Jérôme Le Moigne – Wylan Cyprien se trouve et fonctionne très bien. Mais justement, sur un contre, les Auxerrois ramènent le danger sur la défense lensoise. Une nouvelle fois, N’Tep déborde Gbamin et repique dans la surface, mais sa frappe est détournée par Alphonse Aréola.

Immédiatement après, les Sang et Or reprennent l’offensive. Yohan Touzghar manque une bonne occasion d’aggraver encore le score. Lancé en profondeur, il se présente seul devant Sorin, mais le gardien auxerrois s’impose et sauve l’AJA.

Le rythme retombe légèrement après la demi-heure de jeu mais le RC Lens domine nettement. Le jeu lensois est fluide en attaque, malgré un petit manque de justesse sur certaines passes. De même en défense, où l’agressivité des milieux défensifs et du pressing lensois permet de récupérer bon nombre de ballons au milieu de terrain.

Mais une nouvelle fois, c’est Jamel Aït Ben Idir qui crée le danger pour l’AJ Auxerre. Sur un coup-franc de 30 mètres en face des buts lensois, la frappe du milieu icaunais termine sur le poteau, faisant courir un grand frisson dans les travées de Bollaert.

La fin de mi-temps s’achève sur cette histoire de coup-franc. Sur le côté gauche de la surface auxerroise, Wylan Cyprien frappe à ras de terre. C’est détourné par Olivier Sorin et la reprise de Jérôme Le Moigne est contrée.

La mi-temps s’achève sur une excellente impression des Sang et Or. Malgré une entame difficile, les Lensois sont parvenus à réagir rapidement en égalisant et à assommer les Auxerrois, qui restent dangereux sur les contres et les coups de pied arrêté. Le jeu offensif mis en place, principalement par le sol, fait mouche et déstabilise la défense auxerroise.

Dès le retour, N’Tep recommence sa promenade sur le flanc gauche de la défense auxerroise. A trois reprises en quelques minutes, il déborde facilement Jean-Philippe Gbamin. Si son premier centre ne trouve personne, le deuxième trouve Kitambala, bien placé devant les buts d’Aréola, bien heureux de voir la reprise de l’Auxerrois sortir après avoir frappé son poteau. Enfin, sur sa troisième occasion, N’Tep la joue seul mais, très excentré, sa frappe est arrêtée par Aréola, qui avait bien bouché son angle.

Jean-Philippe Gbamin étant complètement noyé, Antoine Kombouaré le remplace par Dmitri Cavaré mais N’Tep reste impérial. Sur un centre en une touche de balle, il sert Haller dans les six mètres lensois mais le ballon file sur Aréola.

Le RC Lens recule, ne parvient plus à déployer son jeu et concède de nombreuses occasions qui, heureusement, ne sont pas converties par l’AJ Auxerre, qui monopolise le ballon et domine très nettement. Du côté des Sang et Or, un joueur se distingue : Alphonse Aréola. À plusieurs reprises, ses interventions et arrêts sauvent le RC Lens d’un retour au score des Bourguignons.

Il faut attendre la 71e minute pour voir la première véritable occasion lensoise de la seconde mi-temps. Sur la droite, Pablo Chavarria décale Yohan Touzghar, dont le centre ne trouve malheureusement pas preneur. Et finalement, c’est le RC Lens qui marque une quatrième fois ! Sur un débordement de Dimitri Cavaré sur le flanc droit, le latéral lensois sert en retrait Pablo Chavarria. La frappe de l’Argentin est détournée par Adama Coulibaly et lobe Olivier Sorin. Absolument contre le cours du jeu, le RC Lens parvient à enfoncer le clou et à s’assurer une fin de match plus tranquille.

C’est alors qu’Antoine Kombouaré effectue son deuxième changement. Danijel Ljuboja, buteur et passeur décisif en première mi-temps, sort sur l’ovation du public de Bollaert-Delelis, laissant sa place à Edgar Salli à la 72e minute.

Et si les Auxerrois dominent les minutes qui suivent, c'est surtout dans les tribunes que le spectacle continue : le public de Bollaert est en feu, l'ambiance énorme, les chants se succèdent. Quoi qu'on en dise, Bollaert reste magique, pousse et aide ses joueurs à se battre encore en cette fin de match difficile sur le plan physique.

Les Auxerrois procèdent en contres et ne lâchent rien, notamment (encore et toujours) par N'Tep sur le flanc gauche. Néanmoins, les dernières minutes sont agitées. En quelques secondes, Adamo Coulibaly aurait pu alourdir encore mais il est signalé hors-jeu. Sur le renvoi et le contre, N'Tep sert mais Alphonse Aréola détourne encore la frappe auxerroise.

Au final, la victoire du RC Lens est large et méritée, mais elle se révèle sévère pour l'AJ Auxerre, qui a mis à mal l'équipe lensoise en début de match et, surtout en deuxième mi-temps. Sur son flanc gauche, N'Tep aura mis au supplice la défense artésienne, étant à l'origine de nombreuses occasions auxerrois. Mais dans les buts lensois, Alphonse Aréola a sorti un grand match, écoeurant les attaquants bourguignons à de nombreuses reprises et bénéficiant de ce petit surplus de chance, avec deux poteaux auxerrois. Malgré tout, c'est un vrai match - référence pour le RC Lens d'Antoine Kombouaré, qui a su déployer un jeu offensif très attrayant et effiace et se montrer réaliste sur ses occasions, concrétisant ses moments de domination notamment en première mi-temps et se montrant solidaire en seconde mi-temps quand les Auxerrois dominaient.

Ce samedi, le RC Lens compte 7 points et occupe la 4e place, juste derrière le trio de tête. Avant cette fin de mois d'août qui s'annonce chargée, les Sang et Or poursuivent leur bonne série et chacun espère qu'elle va durer encore longtemps !

Thomas

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.