updated 05/12/2016 14:28

Antoine Kombouaré : « Le public est un véritable 12e homme »

Antoine-Kombouare-RC-Lens-7Sur le site officiel du RC Lens, Antoine Kombouaré se montre très satisfait de cette victoire qui lance correctement la saison des Sang et Or, mais estime qu'il y a encore beaucoup de travail pour faire de son groupe une équipe plus efficace. Et surtout, l'entraîneur lensois confirme son envie de faire du stade Bollaert-Delelis une forteresse avec l'aide du public lensois, encore exceptionnel ce dimanche soir.

« Forcément, c’est une première réussie car il y a la victoire au bout ! On n’a pas pris de but. On est heureux, satisfait et conscient que l’on a encore beaucoup de boulot. C’est bien de débuter cette saison 2013-2014 par une victoire ! On n’en attendait pas moins. 

J’ai le sentiment que l’entame de match ne m’a pas plu car le ballon nous brûlait un peu les pieds. On se précipitait et on n’ajustait pas nos passes. Ce n’était pas évident car il y avait beaucoup d’attente lors de ce match. On était favori et il fallait absolument gagner. L’adversaire était bien regroupé et pensait avant tout à bien défendre. Il s’est senti de mieux en mieux et la fin de la première période était compliquée pour nous. Mais on est resté solide et a donné peu de chance au CA Bastia de marquer. Dans l’ensemble, on a été peu de fois mis en danger. Il faut peaufiner les automatismes et retrouver de l’efficacité offensive.

On assume ce statut de favori. Mais il faut surtout gagner les matchs. On ne va pas se cacher et on a envie de faire partie des trois premiers ! Il va falloir se battre pour construire une équipe capable de défendre et marquer. Il y aura forcément des périodes difficiles, où l’on va perdre et il faudra être fort mentalement !

Chaque match sera une épreuve, un défi à relever. Il faut transformer la pression en quelque chose de positif, qui peut nous galvaniser. Le staff, les dirigeants, on a un rôle important : faire en sorte que le stade Bollaert-Delelis soit une terre imprenable et surtout que les garçons se sentent pousser des ailes. Ça passe par des matchs comme celui que l’on a fait ce soir : solidité, aller de l’avant, marquer le plus tôt possible…

Je mesure la chance que l’on a aujourd’hui d’avoir un public qui nous soutient et qui nous pousse. C’est justement cela qui nous permet d’aller chercher des ressources que l’on ne soupçonne pas. La communion et le partage… Le public est un véritable 12e homme ! »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.