updated 11/12/2016 17:00

RC Lens-OM : une défaite très encourageante

RC-Lens-Olympique-de-Marseille-OM-amicalCe mercredi soir, c’est match de gala au stade Bollaert-Delelis avec la réception de l’OM pour ce cinquième match de préparation du RC Lens. Après un match nul contre Nîmes, une défaite angoissante à Amiens, le RC Lens a goûté à la victoire contre Zulte-Waregem puis samedi à St-Omer contre le Royal White Star de Bruxelles. Même si Antoine Kombouaré ne souhaitait pas s’étalonner contre le club phocéen, souhaitant surtout poursuivre son travail physique et tactique, les supporters espèraient bien un résultat positif contre l’OM pour y voir un signe très encourageant en ce début de saison.

Ce soir, c’était aussi l’occasion de découvrir plusieurs recrues. En effet, si Pablo Chavarria, Ahmed Kantari et Edgar Salli ont déjà joué contre le RWS Bruxelles, les 30 000 spectateurs ont pu découvrir Loïck Landre et Danijel Ljuboja, alors qu’Adamo Coulibaly a eu l’occasion de montrer son talent et de convaincre les dirigeants du RC Lens de lui offrir un contrat cette saison. Par contre, Alphonse Aréola, jugé trop juste, est resté en tribunes mais jouera samedi contre Charleroi à Arras.

Les compositions de départ :

RC Lens : Rudy Riou - Patrick Fradj, Loïck Landre, Alaeddine Yahia, Rémy Bonne - Jérôme Le Moigne, Pierre Ducasse, Jérémie Bela, Dème N'Diaye - Yohan Touzghar, Adamo Coulibaly.
Remplaçants : Samuel Atrous, Ludovic Baal, Dimitri Cavare, Nicolas Saint-Ruf, Ahmed Kantari, Edgar Salli, Pablo Chavarria, Wylan Cyprien, Pierrick Valdivia, Lalaina Nomenjanahary, Danijel Lujboja.

Olympique de Marseille : Mandanda - Abergel, Fanni, Mendes, Morel - Imbula, Abdullah - Payet, Amalfitano, A. Ayew - J. Ayew
Remplaçants : Abdallah, N'koulou, Aloé, Cheyrou, Gignac, Kadir, Samba, Romao, Diawara, Sougou, Valbuena

Le début de match est très animé, les deux équipes se créant plusieurs occasions. Les Lensois semblent bien en jambes et Adamo Coulibaly a plusieurs fois l’occasion de se mettre en valeur. Sa frappe, à la 3e minute, est détournée par Steve Mandanda. En défense, du côté lensois, les automatismes ne sont pas encore présents et cela se ressent dans la charnière entre Loïck Landre et Alaeddine Yahia, même si les deux joueurs ont plutôt bien tenu leur poste. Pour sa première de la saison, le public de Bollaert est déjà en forme : les chants se succèdent et l’ambiance s’avère excellente.

Le ballon va d’un but à l’autre et, si les Lensois se créent quelques occasions, ce sont les Marseillais qui se créeront les plus franches, permettant à Rudy Riou de se distinguer sur plusieurs arrêts décisifs. A la 20e minute, après un bon décalage de Dimitri Payet, la frappe de Jérémy Morel frappe de près, mais le gardien lensois détourne du pied en corner. Après un corner concédé par Patrick Fradj, qui a d’ailleurs failli tromper son gardien avec un dégagement complètement raté, c’est Morgan Amalfitano qui voit sa frappe être repoussée par Rudy Riou. C’est surtout André Ayew qui, à la récupération d’un centre de Dimitri Payet, voit sa tête être repoussée par le poteau du portier lensois à la 36e minute.

Du côté lensois, plusieurs occasions sont également à souligner. Adamo Coulibaly, souvent trouvé sur le flanc gauche, provoque plusieurs fautes de la part du latéral droit marseillais. Le RC Lens aurait même pu ouvrir la marque à la 35e minute. Après une chevauchée, Yohan Touzghar obtient un corner. Dème N’Diaye le tire et trouve Alaeddine Yahia, qui remet à Jérémie Béla. Steve Mandanda est battu, mais la reprise de l’ailier lensois est repoussée par Lucas Mendes. Jérémie Béla reprend une nouvelle fois, mais le défenseur brésilien sauve encore son gardien. Quelques instants plus tard, Rémy Bonne doit céder sa place, touché à la cheville. Sa sortie, en grimaçant et sans poser le pied au sol, laisse craindre une blessure.

En cette première mi-temps disputée sur un rythme élevé, les deux équipes font jeu égal. Si l’OM se montre dangereux et impose sa puissance en milieu de terrain (Gianelli Imbula est impressionnant), les Sang et Or se montrent également dangereux, dans une configuration en 4-4-2 fort intéressante. Titularisé en attaque, Adamo Coulibaly a certainement marqué des points ce soir, créant à plusieurs reprises le danger dans la défense lensoise.

Deuxième mi-temps :

RC Lens : Riou - Cavaré, Saint-Ruf, Kantari, Baal - Cyprien, Valdivia, Lalaina, Chavarria - Salli, Coulibaly.
OM : Samba, Aloe, Diawara, N'Koulou, Abdallah - Cheyrou, Romao - Sougou, Kadir, Valbuena - Gignac.

La seconde mi-temps reprend sur le même rythme que la première. Le RC Lens se crée quelques occasions, récupère souvent haut les ballons et gêne la défense marseillaise. L’OM se montre dangereux sur un coup-franc de Valbuena qui, légèrement détourné par le mur lensois, oblige Rudy Riou à une manchette réflexe pour sortir le ballon. Sur le flanc droit, Pablo Chavarria est en forme et son vis-à-vis, Baptiste Aloé, en voit de toutes les couleurs. A plusieurs reprises, l’ailier argentin passe le latéral gauche de l’OM et crée le danger.

C'est rapide, intense. Le pressing des Sang et Or gêne les Marseillais dans la relance et les Lensois livrent, pour le moment, un bon début de mi-temps. Du côté des tribunes, l'ambiance est exceptionnelle !

À la 65e minute, Adamo Coulibaly est remplacé par Danijel Ljuboja. L’attaquant mis à l’essai par le RC Lens a réalisé un bon match, se créant plusieurs occasions et provoquant plusieurs fois le danger dans la défense marseillaise.

À la 71e minute, alors que le RC Lens domine, un superbe mouvement collectif permet à l’OM d’ouvrir le score. A l’origine, Mathieu Valbuena sert Foued Kadir, qui retrouve le lutin marseillais. Sur la ligne de corner, côté droit de la défense lensoise, ce dernier sert en retrait Sougou, qui trompe Rudy Riou, le ballon passant entre les jambes du portier lensois. L’OM ouvre le score et ce n’est pas forcément mérité sur cette seconde période. Ce sera d’ailleurs l’une des dernières occasions de l’OM, en dehors d’une frappe de Benoît Cheyrou au-dessus à la 82e minute.

Les occasions sont Lensois dans ces vingt dernières minutes. À deux reprises, Pablo Chavarria manque de peu l’égalisation. S’il est signalé hors-jeu la première fois, la seconde voit l’Argentin reprendre un centre d’Edgar Salli mais sa frappe passe au-dessus. L’OM aurait même pu (et dû ?) finir à dix après la faute très grossière de Kassim Abdallah, qui retient Lalaïna filan seul au but à la 77e minute. Le portier marseillais, Brice Samba, très sollicité en cette seconde mi-temps, se met une nouvelle fois en valeur avec une parade sur une reprise d’Edgar Salli à la 84e minute. La fin de match, dominée par le RC Lens, ne permettra pas aux Sang et Or de revenir au score.

Au final, c’est une défaite pour le RC Lens mais, au-delà du score, le groupe lensois a démontré de très nombreuses qualités, posant très souvent problème à l’OM durant les deux mi-temps avec les deux équipes alignées par Antoine Kombouaré. Certes, les automatismes ne sont pas encore tout à fait rôdés, mais c’est normal au sein d’une équipe qui a connu de nombreux changements ces derniers jours. Il n’a pas manqué grand-chose pour que le résultat de ce soir soit différent. C’est plus qu’encourageant pour la suite de la préparation et, contre Charleroi ce samedi à Arras, on attend désormais une confirmation du potentiel affiché ce soir par les Sang et Or.

Thomas

Image : DavidB Art Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.