updated 11/12/2016 17:00

RC Lens - Zulte-Waregem : une victoire encourageante !

RC-Lens-Zulte-Waregem-amicalCe mardi soir, sur la pelouse du stade Demeny de Douai et sous les yeux de Loïck Landre et Pablo Chavarria, le RC Lens disputait son troisième match de préparation et affronté le club belge de Zulte-Waregem, deuxième du dernier championnat juste derrière Anderlecht et qualifié pour la Ligue des Champions.

Après un nul intéressant contre Nîmes, les Sang et Or se sont inclinés contre Amiens vendredi (1-0) au terme d’un match assez médiocre. Ce soir, ils disputent une nouvelle fois la rencontre sans leur entraîneur, Antoine Kombouaré, et avec un groupe amoindri. En effet, Alexandre Coeff a rejoint l'Udinese (prêté à Grenade dans la foulée), Benjamin Bourigeaud est toujours absent (fracture de la clavicule contre Nîmes) et les recrues attendues devraient être présentes pour le prochain match de préparation contre l'OM le 24 juillet prochain.

Au coup d’envoi, Yves Bertucci, l’entraîneur-adjoint du RC Lens qui remplace Antoine Kombouaré avant son arrivée officielle, a retenu la composition suivante : Rudy Riou - Patrick Fradj, Nicolas Saint-Ruf, Alaeddine Yahia, Ludovic Baal - Jérôme Le Moigne, Wylan Cyprien, Lalaïna Nomenjanahary, Pierre Ducasse, Mamadou Fall - Yohan Touzghar. Les remplaçants sont Samuel Atrous, Rémy Bonne, Pierrick Valdivia, Firas Mugrabi, Jérémie Béla, Dème N'Diaye et Baptiste Guillaume.

Sous la chaleur douaisienne, le match débute calmement. Les supporters lensois, comme à leur habitude, se font entendre dans un stade Demeny bien garni. Il faut attendre la 7e minute pour voir la première frappe de la mi-temps, par Lalaïna Nomenjanahary, mais c'est contré. Au quart d’heure de jeu, après un corner de Zulte-Waregem. Lalaïna Nomenjanahary part en contre, profitant d'un surnombre. Mais après avoir passé à Jérôme Le Moigne, la frappe lointaine de ce dernier est arrêtée par le gardien belge.

Après le premier quart d'heure, le RC Lens domine plutôt la rencontre, se créant quelques occasions et se montrant entreprenant au milieu de terrain. En tout cas, par rapport au match de vendredi à Amiens, le RC Lens présente un bien meilleur visage. Une combinaison avec Yohan Touzghar permet à Ludovic Baal de tenter un retourné acrobatique, mais sa frappe n'est pas dangereuse.

À la 27e minute du match, le RC Lens concrétise sa domination et ouvre la marque. Sur un corner de Lalaïna Nomenjanahary, Alaeddine Yahia reprend d’une tête décroisée au premier poteau et trompe le gardien belge. La suite de la mi-temps est en faveur du RC Lens, Zulte-Waregem ne se montrant pas dangereux, en dehors d’une frappe de Trajkowski juste avant la mi-temps.

Les quarante-cinq premières minutes s’achèvent sur une bonne note, celle de voir un RC Lens dominateur et en bien meilleure situation que contre Amiens, où le niveau était plutôt médiocre. Cela demande bien sûr à être confirmé lors de la deuxième mi-temps.

Le début de seconde mi-temps voit le jeu s’accélérer assez nettement. Sur une belle frappe de Hinostroza, Zulte-Waregem égalise mais le RC Lens réagit immédiatement. Sur un coup-franc indirect dans la surface de réparation, Alaeddine Yahia décoche une mine qui redonne l’avantage aux Sang et Or à la 55e minute. Les Lensois continuent leur domination et se créent quelques occasions, sans les convertir.

Une nouvelle fois, Zulte-Waregem revient au score, à la suite d’un pénalty – assez généreux – transformé par De Fauw à la 72e minute. Mais le RC Lens a de la ressource et ne baisse pas les bras. Grâce à un but contre son camp d’un défenseur, qui détourne un centre de Baptiste Guillaume pour Dème N’Diaye, les Lensois reprennent la tête du match.

La fin de match est plus calme. Les Sang et Or reculent un peu et procèdent en contres. Sur quelques opportunités, le RC Lens aurait même pu en profiter pour accroître son avance, mais la finition n’est pas au rendez-vous et le score en reste là.
Au final, que retenir de ce troisième match amical ? Pour la première fois, le RC Lens l’emporte et, surtout, le RC Lens a mis la manière, en dominant une assez moyenne équipe de

Zulte-Waregem qui, pourtant, jouera la Ligue des Champions prochainement. Des automatismes commencent à revenir ou à se créer et le groupe lensois réalise de bons enchaînements. Certes, de nombreux changements auront lieu prochainement dans le groupe, avec les arrivées de Loïck Landre, Pablo Chavarria et, certainement, Alphonse Aréola (et d’autres encore), mais le RC Lens laisse une bien meilleure impression que lors de la défaite de vendredi dernier contre Amiens. Et ça ne peut qu’être encourageant pour la suite !

Thomas

Image : DavidB Art Design pour MadeInLens 

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.